Le premier-ministre du Koweït «Sabah Al Khalid Al Sabah» a déclaré, dimanche, que le prochain sommet des États du Golfe, qui se tiendra à Riyad, le 10 décembre prochain, représentait une importante occasion de réconciliation entre ses membres.

Il affirma, lors de déclarations rapportées par l’agence de presse turque «Anadolu», que le sommet sera l’occasion, tant attendue, d’une réconciliation entre les États du Golfe», en soulignant la crise, qui déstabilisa leur relation, suite au blocus imposé au Qatar en 2017, par les Émirats arabes unis (EAU), l’Arabie saoudite, le Bahreïn et l’Égypte.

Par ailleurs, le journal bahreïni «al-Watan» a rapporté selon «Abdullatif bin Rashid Al Zayani», le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe: «Leurs majestés, les chefs des États du Conseil de coopération du Golfe, tiendront leur 40ème  sommet à Riyad, le 10 décembre prochain, sous la présidence du Serviteur des lieux saints», et indiqua que l’annonce se présenta après qu’Oman, le pays où le sommet était prévu, s’est rétracté à la dernière minute.

Sachant que depuis plusieurs semaines, des rapports parlant d’une proche résolution de la crise, avaient été bien accueilli par la population de la région, notamment après que Riyad, Abu-Dhabi et Manama avait permis aux supporteurs de leurs équipes de football de se déplacer au Qatar, pour suivre la Coupe du Golfe de football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here