dimanche, juin 13, 2021

Une délégation américano-israélienne se rendra au Maroc la semaine prochaine

Une délégation américano-israélienne se rendra au Maroc la semaine prochaine à bord du premier vol direct entre Tel-Aviv et Rabat, rapporte l’Autorité de radiodiffusion d’Israël.

La même source a indiqué, mardi soir, que la visite s’inscrit dans le cadre de la normalisation des relations entre l’Etat hébreu et le Maroc.

La représentation américaine sera dirigée par le gendre et conseiller principal du président sortant Donald Trump, Jared Kushner, et par l’envoyé spécial Avi Berkowitz. Les responsables américains se joindront à une délégation israélienne et prendront le premier vol commercial direct de Tel Aviv à Rabat.

De leur côté, les autorités marocaines n’ont émis aucun commentaire officiel à ce sujet.

Jeudi dernier, Trump avait annoncé dans un « tweet », que le Maroc et Israël avaient convenu d’établir des relations diplomatiques complètes, soulignant que cette décision était une « percée historique » pour la paix au Moyen-Orient.

Le Maroc et Israël ont entamé des relations limitées en 1993, après la conclusion de l’accord d’Oslo, avant que Rabat ne décide de les suspendre, après le déclenchement de l’Intifada Palestinienne, en 2002.

Le roi du Maroc Mohammed VI a souligné que cette initiative « n’affectera aucunement l’engagement permanent et constant du Maroc à défendre la Cause Palestinienne juste, et son inscription sur la voie de l’instauration d’une paix juste et durable dans la région du Moyen-Orient ».

En vertu de cette annonce, le Maroc devient le seul pays maghrébin à établir des relations avec Israël, après la rupture des relations entre la Mauritanie et Tel-Aviv en 2010, ce qui constitue une percée israélienne remarquable dans la région du Maghreb.

Le Maroc est de ce fait, le quatrième pays arabe à convenir d’un accord de normalisation avec Israël au cours de l’année 2020, et ce, après que les Émirats arabes unis et le Bahreïn ont signé deux accords de normalisation le 15 septembre.

Alors que le Soudan avait annoncé, le 23 octobre, l’approbation de la normalisation, laissant la responsabilité de conclure un accord à cet égard au prochain Conseil législatif (pas encore élu).

Les quatre pays cités rejoignent ainsi deux pays arabes qui ont signé des accords de paix avec Israël, à savoir la Jordanie (1994) et l’Égypte (1979).

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos