samedi, juin 19, 2021

«Ventes de biens palestiniens à des Israéliens, les Émirats arabes unis sont impliqués», signale un site palestinien

Courrier arabe

Un site palestinien a signalé que «les EAU (Émirats arabes unis) étaient impliqués dans une affaire où 3 biens immobiliers, situés dans le quartier Batn al-Hawa à Salwan, dans la région occupée de Jérusalem, furent vendus à des Israéliens», une action indignée par les habitants de la région.

Jeudi, vers l’aube, un groupe de colons israéliens avaient mis la main sur des biens immobiliers et un lot de terrains, à Batn al-Hawa, sous la protection assurée de la police israélienne.

Le site al-Qastal a signalé, selon des sources que «les EAU, avec la complicité de personnalités palestiniennes, avaient organisé la vente des biens, au profit des Israéliens».

Il affirma que «des documents seront prochainement publiés comme preuve».

Les habitants en colère

Dans un contexte lié, un rassemblement fut organisé, jeudi, réunissant les familles de la ville de Salwan, pour appeler au «boycott social des parties qui vendent les biens immobiliers aux groupes coloniaux».

Ils ont rappelé que «la direction palestinienne de prédilection avait prohibé la vente des biens aux Israéliens, à Jérusalem et dans toute la Palestine», estimant que «les personnes impliquées dans l’affaire étaient bannis de la religion islamique et n’avaient pas le droit d’être enterrés dans les cimetières des musulmans».

D’une autre part, des personnalités nationales de Jérusalem ont signalé que «les autorités palestiniennes devaient intervenir pour poursuivre les responsables et les juger même par contumace».

Elles ont indiqué que «la loi devait être appliquée contre tous ceux qui ont tourné le dos aux valeurs religieuses, nationales et éthiques à Jérusalem».

Elles ont également appelé les pays arabes et musulmans «à réviser leur rôle dans la protection de Jérusalem et à ne pas se laisser prendre par le train de la paix économique et l’investissement qui servent les objectifs coloniaux».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos