vendredi, mai 27, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Washington appelle Haftar à mettre fin à son assaut contre Tripoli

Les États-Unis ont appelé les forces de Khalifa Haftar à mettre fin à leur assaut contre la capitale Tripoli.

C’est ce qui ressort d’un communiqué conjoint publié, vendredi, par le Département d’État américain suite à une discussion sécuritaire entre les États-Unis et la délégation du gouvernement d’entente nationale à Washington.

Le gouvernement américain et le gouvernement d’entente, représenté par le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Siala, et le ministre de l’Intérieur, Fathi Bachagha, ont lancé un dialogue sécuritaire bilatéral à Washington, a rapporté le communiqué.

Toujours selon le même document, “la délégation du gouvernement d’entente nationale a exprimé ses craintes vis-à-vis la situation sécuritaire actuelle et ses conséquences sur les civils en Libye”.

Dans ce contexte, les États-Unis ont appelé (les forces de Haftar) à mettre fin à leur assaut contre Tripoli.

Pour Washington, cette démarche facilitera davantage la coopération américano-libyenne pour contrer toute ingérence étrangère injustifiée, renforcera la position du gouvernement légitime du pays et résoudra les problèmes essentiels du conflit.

Par ailleurs, la délégation américaine a réitéré son soutien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Libye face aux tentatives russes d’exploiter le conflit contre la volonté du peuple libyen.

L’attaque de Haftar contre Tripoli, qui se poursuit depuis le 4 avril pour prendre le contrôle de la ville où siège le gouvernement d’entente, a fait échouer les efforts déployés par les Nations unies afin d’organiser une conférence de dialogue entre les Libyens pour une solution politique à la crise.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos