samedi, février 27, 2021

Washington publie bientôt un rapport de renseignement sur le meurtre de Khashoggi

Le Washington Post a révélé, vendredi, que l’administration du président américain, Joe Biden, publierait un rapport de renseignement révélant le rôle du prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, dans l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, dans le consulat de son pays en Turquie en 2018.

Citées par le journal américain The Washington Post, des sources informées ont fait savoir que le rapport, qui est un résumé non secret des conclusions publié par le bureau du directeur des renseignements nationaux, sera publié au début de la semaine prochaine.

Ben Salmane aurait ordonné l’assassinat de Khashoggi, selon le rapport, rapporte le journal.

Le journal a également souligné qu’un haut fonctionnaire du ministère saoudien des Affaires étrangères avait refusé de commenter le timing ou le contenu du rapport américain en question.

Dans ce contexte, « The Washington Post » a indiqué qu’au début de 2019, le Congrès avait adopté une loi donnant à l’administration Trump 30 jours pour déposer un rapport du Bureau du directeur du renseignement national, afin de déterminer les noms et les rôles des tous les responsables saoudiens actuels ou anciens liés au meurtre de Khashoggi. Trump avait, cependant, ignoré la demande du Congrès.

« La publication du rapport Khashoggi pourrait porter les relations saoudo-américaines tendues à des niveaux très bas », a déclaré David Ottaway, un expert des affaires saoudiennes au Wilson Center, au journal.

Il n’a pas été, toutefois, possible d’obtenir des commentaires des autorités saoudiennes, dans l’immédiat, au sujet du journal.

Ce pas intervient au moment où les relations américano-saoudiennes se sont, dernièrement, détériorées, l’administration américaine ayant pris la décision de geler les ventes d’armes à Riyad et s’étant engagée à réévaluer les relations avec le Royaume.

Le président Biden a annoncé, début février, que son pays cesserait de soutenir les opérations de la coalition arabe au Yémen, et s’est engagé à continuer d’aider le royaume à défendre ses terres.

En réponse à une question sur la date de l’entretien Biden-Ben Salmane, la porte-parole de la Maison Blanche, Jane Saki, a affirmé, mardi, ce qui suit: « Nous avons clairement indiqué dès le début que nous réévaluerons nos relations avec l’Arabie saoudite. »

Le ministre américain à la Défense, Lloyd Austin, a effectué, jeudi, un entretien téléphonique avec Ben Salmane. Il y a été question de la suspension de l’appui qu’apportent les Etats-Unis à la coalition arabe dirigée par le Royaume au Yémen.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos