samedi, juin 12, 2021

Yémen : 17 victimes civiles à Marib suite à une attaque au missile des Houthis

Le gouvernement yéménite a annoncé, dimanche, qu’au moins 17 personnes, dont un mineur, ont été tuées dans une attaque au missile menée par les Houthis dans la ville de Marib, dans le centre du pays.

Selon les autorités yéménites, le missile balistique tiré par les rebelles Houthis a touché, samedi, une station-service dans le quartier de Rawdha, provoquant un énorme incendie.

« L’attaque des Houthis a tué 17 civils, dont une fillette de cinq ans, et fait cinq blessés », a déclaré le ministre de l’Information, Mouammar Al-Eryani, dans un communiqué repris par l’agence de presse officielle Saba.

« Ce crime terroriste odieux est le prolongement du ciblage constant et délibéré des quartiers résidentiels et des installations civiles de Marib par la milice Houthi », a ajouté Al-Eryani.

Des sources médicales avaient précédemment établi à 14 le nombre de victimes de l’attaque. Le groupe rebelle qui partage le contrôle de la province de Marib avec les forces gouvernementales n’a fait aucun commentaire sur cette information.

Les Houthis soutenus par l’Iran livrent, depuis février, de violents combats contre les forces gouvernementales pour prendre le contrôle de Marib, le plus important bastion du gouvernement, qui abrite le siège du ministère de la défense. La région est également riche en pétrole et en gaz.

Le Yémen est ravagé par la violence et l’instabilité depuis 2014, lorsque les rebelles houthis ont pris le contrôle de la majeure partie du pays, y compris la capitale Sanaa.

Une coalition dirigée par l’Arabie saoudite visant à rétablir le gouvernement yéménite a aggravé la situation, provoquant l’une des pires crises humanitaires d’origine humaine au monde, 30 millions de personnes représentant 80 % de la population ayant besoin d’aide humanitaire et de protection.

Selon le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires, le conflit a fait plus de 233 000 morts.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos