mercredi, décembre 2, 2020

Yémen : Affrontements entre des milices soutenues par les EAU et les troupes alliées de l’Arabie saoudite, à Aden  

Courrier arabe

De violents affrontements se sont déclenchés vendredi, entre des milices armées soutenues par les Émirats arabes unis (EAU) et des forces appuyées par l’Arabie saoudite, dans la capitale provisoire yéménite, Aden.

L’agence de presse, Anadolu, a rapporté selon des témoins, que des troupes alliées au conseil transitionnel du sud avaient tenté de s’introduire au «campement 20» situé dans la ville de Kriter au centre du gouvernorat d’Aden.

«De violents affrontements se sont déclenchés vendredi matin avec les forces soutenues par l’Arabie saoudite, qui se trouvaient au camp et qui ont repoussé les attaques des milices et détruit leurs équipements militaires», avaient déclaré les témoins, d’après Anadolu.

Ils ont aussi indiqué que les troupes de campement 20 s’étaient lancées à la poursuite des milices, «ce qui a déclenché des combats dans les rues de la ville, et qui se poursuivent toujours», avait-il ajouté.

Sur terrain, la situation est délicate

Les forces du campement 20 sont centrées à Kriter et sont dirigées par Imam al-Noubi, un des anciens fidèles des EAU, mais que la lutte pour le pouvoir avec des militaires soutenus par Abu Dhabi l’a poussé au service de l’Arabie saoudite.

À Aden, les tensions augmentent depuis que l’Arabie saoudite a interdit aux chefs du conseil transitionnel du sud de retourner à la ville, dans le cadre des efforts fournis pour appliquer les termes de l’accord de Riyad, signé en novembre dernier, entre les séparatistes et le gouvernement yéménite.

Cette tension s’est accentuée vendredi dernier, après que des troupes saoudiennes avaient tenté de reprendre le contrôle de l’aéroport international d’Aden de la main des Brigade al-Hizam, soutenues par les EAU, dans le but de le placer sous la direction de troupes locales, formées récemment en Arabie saoudite.

Rappelons toutefois qu’avec tous ces conflits interminables, le Yémen entame à contre cœur, sa sixième année de guerre. Un désordre abominable, à l’origine de la pire crise humanitaire au monde, à l’ombre de laquelle la vie des 80% de la population dépend des aides humanitaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Vol historique israélien à destination de Dubaï via le trafic aérien saoudien

Le premier vol cargo de la compagnie aérienne israélienne a décollé, mardi, à destination des Émirats arabes unis (ÉAU) via le trafic aérien saoudien. L’avion...

Le Qatar renouvelle son soutien à un Etat Palestinien avec Jérusalem pour capitale

Mardi, le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed bin Abderrahmane Al Thani, a renouvelé le soutien de son pays aux Palestiniens et a...

Quatre morts dont un bébé, tués par un « conducteur fou » en Allemagne

Une voiture a percuté mardi des passants dans une zone piétonne à Trèves, en Allemagne, faisant quatre morts et une quinzaine de blessés. Le...

Maroc : le quatrième tour du dialogue libyen entame sa deuxième journée

Le quatrième tour du dialogue libyen entame ce mardi sa deuxième journée dans la ville marocaine de Tanger. Les discussions à l'ordre du jour...

Tunisie : Les médecins généralistes en grève en pleine pandémie

Des centaines de médecins généralistes des secteurs public et privé entament une grève de quatre jours à partir du 1er décembre 2020 et ce...