mercredi, octobre 21, 2020

Yémen : L’armée annonce la mort de dizaines de Houthis à Hodeida

Dimanche soir, les forces de l’armée yéménite ont annoncé que des dizaines de militants houthis ont été tués, en réponse à une attaque du groupe dans la province occidentale d’Al-Hodeidah.

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié dimanche soir par l’armée yéménite, indiquant que « les forces loyalistes ont répondu à une attaque des milices houthies contre des zones du district d’At Tuhayta, au sud de Hodeidah, en utilisant divers types d’armes lourdes et moyennes et d’obus d’artillerie ».

Et d’ajouter: « Nos forces ont infligé de lourdes pertes aux milices en termes d’équipement et de vies humaines, des dizaines de militants houthis ont été tués et d’autres blessés, tandis que les autres ont fui ».

Il a souligné que « les milices houthies n’ont pas réussi à réaliser des progrès significatifs, malgré leurs efforts continus pour y parvenir ».

Pour sa part, le groupe Houthi a déclaré qu’un citoyen a été tué et un autre blessé, à la suite des tirs d’artillerie des forces gouvernementales visant le district d’At Tuhayta, au sud de Hodeidah dimanche soir, selon la chaîne du groupe Al Masirah.

La chaîne a ajouté lundi: « Un certain nombre de maisons ont été incendiées dans la ville d’Al-Duraimi, au sud de Hodeidah ».

Le 23 octobre, les Nations Unies ont conclu le déploiement de cinq points d’observation du cessez-le-feu entre les forces gouvernementales et les Houthis à Hodeidah au Yémen, dans le cadre des efforts visant à résoudre pacifiquement la situation dans la province sur la base de l’Accord de Stockholm.

Le gouvernement et les « Houthis » échangent des accusations répétées de violation de l’accord de cessez-le-feu sur la côte ouest, qui est supervisé par un comité des Nations Unies créé pour coordonner le redéploiement à Hodeidah, selon l’accord signé dans la capitale suédoise, Stockholm, le 13 décembre.

Le Yémen est pour la cinquième année le théâtre d’une guerre entre les forces gouvernementales et les Houthis armées, qui contrôlent des provinces, y compris la capitale, Sanaa, depuis septembre 2014.

Ce conflit est ravivé par les ingérences extérieures. Alors que l’Iran soutien les Houthis, la coalition arabe, dirigée par le voisin saoudien, mène des opérations militaires au Yémen depuis 2015 en soutien aux forces gouvernementales contre les Houthis.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Un reportage d’al-Jazeera pousse un haut responsable chypriote à démissionner

À Chypre, le président de la chambre des représentants, Demetris Syllouris, a présenté jeudi sa démission, suite à la publication d’un reportage, sur la...

Libye : Les routes vers al-Jofrah définitivement coupées alors que les 5+5 cherchent une...

En Libye, la chambre opérationnelle de Syrte et d’al-Jofrah a annoncé, aujourd’hui mardi, que «toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées»,...

Début de la 2e journée des pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5 à...

La 2e journée de la quatrième série de pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5, a débuté, mardi, au siège des Nations unies à Genève. C’est ce qui ressort de la...

Les Emirats arabes unis veulent ouvrir une ambassade en Israël

Les Emirats Arabes Unis ont exprimé, mardi, leur souhait d'ouvrir une ambassade en Israël, dans le but de renforcer les relations diplomatiques entre les...

Des parlementaires européens appellent au boycott du sommet du G20 présidé par l’Arabie saoudite

Des parlementaires européens ont appelé les dirigeants de leurs pays et les responsables de l'Union européenne à ne pas participer au Sommet du G20, qui se tiendra le...