samedi, octobre 31, 2020

Yémen: Le gouvernement accuse les Émirats arabes unis d’avoir envoyé des miliciens séparatistes à Socotra

Courrier arabe

Selon deux sources gouvernementales yéménites cités par Reuters, les Émirats ont formé environs 300 combattants à Aden la semaine précédente dans l’intention de les envoyer à Socotra dont une centaine est déjà sur place.

Les deux sources ont ajouté que les miliciens séparatistes portaient des tenues civiles et sont descendus d’un navire émirati à Socotra qui est l’île principale d’un archipel yéménite peu peuplée dans la mer d’Arabie.

Cette île figure dans la liste des sites du patrimoine naturel mondial de l’UNESCO et bénéficie de la protection de cette organisation en raison de sa faune et sa flore particulières.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement du président yéménite « Abdrabbo Mansour Hadi » se plaint des mouvements des troupes émiraties à Socotra. L’année passée, le même gouvernement avait accusé les Émirats d’avoir déployé sur l’île des chars et des troupes pour la contrôler.

L’Arabie saoudite fut obligée d’envoyer ses forces dans l’île yéménite pour désamorcer les affrontements entre les troupes émiraties et les forces de « Hadi ».

Dans ce contexte, le ministre de l’Intérieur yéménite « Ahmed Al Mayssri » reproche aux Émirats leur intervention dans l’île, les invitant à se concentrer sur la lutte contre les Houthis.

Le ministre a été clair à ce sujet dans une déclaration aux chaînes de télévision yéménites: « notre partenariat dans la guerre vise seulement à lutter contre les Houthis et ne concerne pas le territoire libéré ».

Les séparatistes au sud du pays affirment qu’ils ont plus de 50 mille combattants armés et formés par les Émirats avec pour objectif « le rétablissement de l’État de Yémen du sud indépendant ». Rappelons que cette partie du Yémen a été rattachée au nord en 1990 après une longue guerre.

Les affrontements entre les forces de « Hadi » et les séparatistes du sud sont relativement rares. Cependant, dans un communiqué officiel, le gouvernement yéménite a affirmé que des heurts ont eu lieu entre les deux parties, mercredi dernier, dans la province du Dhalé situé au Sud-Ouest du pays dans le but de contrôler des bâtiments officiels.

Le communiqué a indiqué que les forces du gouvernement ont quitté le Dhalé après les affrontements, tandis que les forces des séparatistes du sud leur ont tendu une embuscade sur le chemin vers Aden. Cet affrontement a entraîné des morts et des blessés.

Auparavant, des sources locales avaient affirmé en mars dernier, que des navires émiratis ont commencé à transporter des dizaines d’individus jeunes de l’archipel de Socotra à Aden, pour les former dans des camps. Selon les même sources, Abou Dhabi vise à créer des milices loyales aux Émirats à Socotra comme cela a été fait à Aden, Hadramaout et Shabwah.

Le préfet de Socotra, Ramzi Mahrous, a assuré vers la fin d’avril dernier, qu’il a refusé la mise en place de formations militaires en dehors du cadre des institutions formelles, et a promis d’empêcher la création d’un  » cordon de sécurité  » à Socotra comme ce qui a été fait dans les autres provinces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

MEE parle des crimes commis, en Libye, par les mercenaires de Wagner

Le site britannique, Middle East Eye, a mis la lumière sur les crimes commis par les mercenaires de la compagnie russe Wagner, dans différentes...

Sources : «Rafah sera bientôt ouvert et les fruits des rencontres égypto-palestiniennes seront cueillis»

Des sources égyptiennes privées ont révélé que «le Caire a décidé de rérouvrir le point de passage de Rafah de façon presque permanente, durant...

Qatar : Le gouvernement présente du nouveau concernant le bébé jeté à la poubelle de...

Le bureau chargé de la communication au gouvernement du Qatar, a lancé aujourd’hui vendredi, un nouveau communiqué, au sujet de l’affaire où un groupe...

Le prince héritier saoudien convoqué par un tribunal américain via WhatsApp

Le tribunal de Washington, aux États-Unis, a convoqué le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), et 9 autres responsables saoudiens, via...

Azerbaïdjan : 91 civils tués par les bombardements arméniens

Les attaques arméniennes contre les territoires azerbaïdjanais ont fait 91 morts et 400 blessés parmi les civils, a fait savoir le parquet général azerbaïdjanais. Dans un communiqué rendu public, vendredi,...