samedi, juin 19, 2021

130 sites bombardés et 15 militants du Hamas assassinés dans la Bande de Gaza, déclare l’armée israélienne

L’armée israélienne a annoncé, ce mardi matin, qu’elle avait ciblé environ 130 sites et assassiné 15 militants du Hamas, depuis le début de ses opérations contre la Bande de Gaza.

L’armée a déclaré, dans un communiqué publié sur son compte Twitter, que « les frappes aériennes israéliennes ont visé plus de 130 sites dans la Bande de Gaza ».

« Parmi les sites visés par les raids aériens, se trouve le bâtiment du renseignement militaire du Hamas », a-t-il ajouté.

L’armée a également affirmé avoir assassiné 15 militants du Hamas.

D’un autre côté, Avichai Adrai, le porte-parole de l’armée, a déclaré qu’environ 200 roquettes avaient été tirées de la Bande de Gaza vers des villes israéliennes depuis le début du cycle d’escalade actuel.

Dans ce même contexte, la Société israélienne de radiodiffusion a déclaré : « Compte tenu de la situation sécuritaire, il a été décidé de suspendre les études aujourd’hui dans les colonies situées à un rayon de 40 kilomètres de la Bande de Gaza. »

Tard dans la soirée du lundi, l’armée israélienne a annoncé le lancement d’une opération militaire dans la Bande de Gaza, portant le nom de « Gardien des murs », selon le site Internet israélien d’information Walla.

La tension qui a régné à Jérusalem occupée a été transférée à Gaza, après que la « salle commune » de la Bande de Gaza ait accordé à Israël un délai jusqu’à l’après-midi du lundi à 15 h 00 GMT, pour retirer ses forces de la mosquée Al-Aqsa et du quartier Sheikh Jarrah de Jérusalem occupée, ainsi que la libération les détenus.

À l’expiration du délai, les factions palestiniennes ont tiré environ 150 roquettes vers Israël, dont 7 ont visé Jérusalem, quant au reste des roquettes, ils ont pris pour cible les villes d’Ashkelon, de Sderot et les colonies de l’enveloppe de Gaza.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos