mercredi, janvier 19, 2022

 2021, l’année où le plus de victimes palestiniennes sont tombées

Courrier arabe

Le rapport annuel de la collectivité nationale des familles des martyrs de Palestine a signalé que «357 Palestiniens avaient perdus la vie en 2021, que pas moins de 14358 avaient été blessés, et 8 autres mille autres ont été interpellés en Cisjordanie et à la bande de Gaza».

Le rapport avait indiqué que «ce bilan était le plus lourd depuis 1948», précisant que «257 décès furent signalés à Gaza et 100 en Cisjordanie».

Il ajouta : «Parmi les victimes, les autorités avaient censuré 69 femmes et 79 enfants, et affirmèrent que la moyenne d’âge des martyrs était de 27 ans».

Il nota aussi que «les secours ont signalé 14458 blessés et parmi les cas les plus fréquents, 801 étaient blessés par balles vives, 3109 par balles en caoutchouc, et 8927 étaient asphyxiés par le gaz lacrymogène».

Un autre rapport, réalisé par les différentes organisations s’intéressant aux affaires des prisonniers palestiniens et par celles des droits de l’homme en Palestine, a affirmé que «le nombre des Palestiniens se trouvant dans les prisons israéliennes était estimé à 4600 prisonnier, en décembre 2021».

Ils signalèrent : «Parmi les prisonniers, 34 filles mineures et 160 enfants, 500 prisonniers administratifs, et 600 détenus sont malades».

Le communiqué conjoint avait aussi indiqué que «des centaines de détenus libérés, étaient morts les dernières années, des complications des maladies qu’ils avaient contractés dans les prisons israéliennes, où les conditions de vie sont inhumaines».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos