samedi, octobre 23, 2021

236 clandestins africains expulsés vers leurs pays d’origine depuis l’est de la Libye

La Libye a renvoyé 236 clandestins africains dans leurs pays d’origine, ont déclaré dimanche les autorités basées dans l’est du pays.

« Sur ordre du Commandement général (de l’armée) et du ministère de l’Intérieur, un total de 236 migrants clandestins ont été renvoyés dans leurs pays d’origine : le Soudan, le Tchad, le Nigeria, le Ghana, le Mali, l’Ethiopie et la Somalie », a annoncé le département de Lutte contre l’immigration illégale dans un communiqué.

Au nombre de ces rapatriés figurent six femmes et un enfant, a précisé le communiqué.

Des milliers de migrants clandestins, pour la plupart originaires de pays africains, tentent chaque année de rejoindre l’Europe en traversant la mer Méditerranée depuis la Libye, un pays plongé dans l’insécurité et le chaos depuis la chute de son ancien dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a rappelé à plusieurs reprises que la Libye n’était pas un port sûr pour le débarquement des migrants en raison de la détérioration des conditions sécuritaires dans le pays.

Il y a plus de 650.000 migrants clandestins en Libye, parmi lesquels plus de 6.000, dont des femmes et des enfants, sont retenus dans des centres de détention, d’après l’OIM.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos