mardi, juillet 27, 2021

Accord soudano-israélien pour « l’ouverture d’ambassades mutuelles dès que possible »

Une source gouvernementale soudanaise a déclaré que Khartoum et Tel Aviv avaient convenu de « l’ouverture d’ambassades mutuelles dès que possible », au terme d’une visite-éclair du ministre israélien du Renseignements, Eli Cohen, dans la capitale soudanaise.

La source, sous couvert d’anonymat parce qu’elle n’est pas autorisée à faire des déclarations aux médias, a fait savoir au correspondant de l’Agence Anadolu que « le ministre israélien est arrivé à Khartoum lundi soir, pour une courte visite inopinée, et a tenu deux réunions avec le président du Conseil de souveraineté, Abdel Fattah al-Burhan, et le ministre de la Défense Yassin Ibrahim Yassin, pour vitaliser les relations et ouvrir mutuellement des ambassades ».

Elle a souligné que « la visite du ministre israélien à Khartoum visait à renforcer les relations bilatérales dans divers domaines ».

D’après la même source : « Al-Burhan et Cohen ont convenu d’ouvrir mutuellement des ambassades entre les deux pays dans les plus brefs délais ».

Des militants soudanais ont diffusé, sur les réseaux sociaux, des photos des ministres Cohen et Yassin lors de leur réunion à Khartoum.

De son côté, la Société de radiodiffusion publique israélienne a déclaré : « Cohen a effectué une visite historique au Soudan, lundi soir, lors de la première visite officielle publique d’un ministre israélien dans le pays arabe après la normalisation des relations entre les deux pays ».

Le média a ajouté que Cohen « a rencontré al-Burhan, Yassin et d’autres responsables soudanais (sans mentionner leurs identités) et a discuté avec eux d’un certain nombre de questions politiques, sécuritaires et économiques ».

La Société de radiodiffusion a rapporté que des responsables israéliens appartenant à des organes divers ont accompagné Cohen lors de sa visite et ont rencontré leurs homologues à Khartoum.

Et d’expliquer qu’entre autres sujets évoqués lors des discussions, la question de « la possibilité pour Israël de rejoindre le Conseil des États arabes et africains bordant la mer Rouge et le golfe d’Aden » a été évoquée.

Selon la Société de radiodiffusion israélienne, une délégation soudanaise se rendra « bientôt » en Israël.

Jusqu’à 08h00 GMT, aucun commentaire officiel n’a été émis par le gouvernement du Soudan suite à la visite du ministre israélien.

Le 23 octobre, le Soudan a annoncé la normalisation de ses relations avec Israël, mais plusieurs forces politiques nationales ont annoncé leur rejet catégorique, y compris les partis participant à la coalition au pouvoir.

Selon le site d’informations israélien « Walla », au cours des dernières semaines de l’administration de l’ancien président américain Donald Trump, la Maison-Blanche a tenté d’organiser une cérémonie de signature officielle avec la participation du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et du chef du Conseil de souveraineté soudanais, Abdel Fattah al-Burhan.

L’un des choix était de tenir la cérémonie dans la capitale émiratie, Abu Dhabi, cette semaine, mais le confinement imposé par le gouvernement en Israël pour limiter la propagation de l’épidémie de coronavirus et les tensions sécuritaires entre le Soudan et l’Éthiopie ont empêché la concrétisation de cette option selon la même source.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos