mardi, septembre 28, 2021

Yémen : Prisons surpeuplées, la « Ligue des Mères des Enlevés » proteste

Courrier arabe

L’organisation yéménite « Ligue des Mères des Enlevés », a appelé à libérer 44 détenus à la prison Be’er Ahmed à Aden, contrôlée par « des milices soutenues par les Emirats arabes unis ».

La ligue a indiqué, dans un communiqué publié lundi, que le sous directeur de la prison avait été atteint d’un virus qui a ôté la vie à son collègue et que la santé des détenus est donc fortement exposée à ce danger, en accusant le gouvernement yéménite d’être « le seul responsable si un des virus se propage au sein de la prison ».

Elle a également revendiqué le droit des détenus à être libérés et confinés chez eux sous surveillance, tout en appelant le secrétaire général des Nations unies, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme et d’autres instances à faire pression sur les services de sécurité yéménites pour procéder à leur libération dans l’immédiat.

La ligue appela l’OMS à rendre visite à la prison Be’er Ahmed au plus vite possible afin d’aider à prendre les mesures de précautions nécessaires quant aux détenus.

L’organisation non-gouvernementale, basée à Ta’izz et active depuis trois ans, œuvre à recenser les disparus et les enlevés et à soutenir leurs familles afin qu’ils soient libérés.

Notant qu’Aden, est déclarée actuellement, comme zone infectée par plusieurs virus notamment le covid 19, menaçant les personnes enlevées et détenues à des prisons et des cellules surpeuplées ou la distanciation sociale est impossible .

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos