mardi, août 9, 2022

Afghanistan: les Talibans continueront le combat en cas de maintien des troupes étrangères

Le mouvement des Talibans a affirmé qu’il va continuer le combat si les troupes étrangères ne quittent pas l’Afghanistan, après l’expiration du délai prévu en mai prochain, conformément à l’accord convenu avec Washington en mai prochain.

Cette annonce du mouvement afghan intervient à la suite d’une information relayée par des médias américains citant des « sources anonymes », selon lesquelles les troupes étrangères seraient maintenues sur le sol afghan au-delà de la date fixée en mai prochain, comme convenu avec les Etats-Unis.

Par voie de communiqué, le porte-parole des Talibans, Zabihullah Mujahid, a déclaré que le mouvement continuera à « défendre l’Afghanistan » si les troupes étrangères ne quittent pas le pays après la date limite fixée à l’aune d’un accord signé par le mouvement avec les États-Unis l’année dernière.

« Si quelconque partie ignore l’accord de Doha et cherche des excuses pour continuer la guerre et prolonger l’occupation, la nation en Afghanistan peut défendre courageusement ses valeurs, sa terre, sa patrie et ses droits comme avant, et comme cela a été démontré tout au long de l’histoire,  » lit-on dans ledit communiqué relayé par le site Web local TOLOnews.

Selon la même source, l’agence de presse Reuters a fait savoir, dimanche, citant 4 hauts responsables de l’OTAN, que les troupes étrangères prévoient de rester en Afghanistan au-delà de la date limite de mai fixée dans l’accord des Talibans avec les États-Unis.

Les négociations entre les Talibans et Washington ont abouti fin février 2020 à un accord historique prévoyant des discussions interafghanes et le retrait total des troupes étrangères d’Afghanistan d’ici mai 2021.

Le Qatar, pays hôte des pourparlers, a été également salué par les Etats-Unis pour ses efforts déployés en vue de faciliter les négociations favorisant la réconciliation inter-afghane.

Il est à rappeler que les négociations sont intervenues suite à la signature de l’accord historique de paix entre le mouvement des Talibans et Washington, à Doha, le 29 février, pour un retrait progressif des États-Unis d’Afghanistan et un échange de détenus.

Les négociations de Doha, visent à mettre fin à 42 ans de conflits armés en Afghanistan, soit, depuis le coup d’État militaire de 1978 et l’invasion soviétique entre 1979 et 1989.

SourceAgences

Dernières infos

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du...

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Météo France annonce une quatrième vague de chaleur à partir de lundi

Une quatrième vague de chaleur est inévitable la semaine prochaine sur la France, a annoncé, Météo France. Ainsi, selon Météo France, la nouvelle vague de...

France / Sécheresse : Plus d’une centaine de communes privées d’eau potable

Plus d'une centaine de communes françaises "sont privées d'eau potable et approvisionnées par des camions", a déclaré, ce vendredi, Christophe Béchu, le ministre français...

France : Human Rights Observer dénonce « un montage juridique raciste » contre les migrants

Human Rights Observer (HRO) a dénoncé, ce mardi, « un montage juridique raciste » contre des migrants expulsés de façon illégale et violente de...

Poutine évoque la possibilité d’activer le gazoduc Nord Stream 2

La présidence russe (le Kremlin) a indiqué, ce mercredi, que le président Vladimir Poutine avait informé l'ancien chancelier allemand, Gerhard Schröder, de la possibilité...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here