samedi, mars 25, 2023

Al-Sarraj: il est extrêmement nécessaire de rouvrir les champs de pétrole et de reprendre l’exportation

Le Chef du gouvernement libyen, Fayez al-Sarraj, a discuté, vendredi, avec l’ambassadeur américain en Turquie, David Satterfield, de la levée du blocus sur les champs de pétrole en Libye.

 

C’est ce qui ressort d’une réunion entre les deux parties, tenue à Istanbul en marge de la visite d’al-Sarraj à la ville, indique un communiqué publié par le Bureau d’information du gouvernement libyen.

Al-Sarraj a souligné, lors de cette réunion, qu’« il est extrêmement nécessaire de rouvrir les champs de pétrole et de reprendre l’exportation, sous la supervision de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) ».

Les deux parties ont également discuté des « développements en Libye et des moyens de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays amis », ajoute le communiqué.

Al-Sarraj et Satterfield ont convenu d’opter pour « la solution politique à la crise libyenne, de respecter de la résolution onusienne 2510 de 2020 ainsi que les recommandations du sommet de Berlin ».

Cette rencontre intervient le lendemain d’un entretien téléphonique entre l’ambassadeur américain en Libye, Richard Norland, et le président du parlement de Tobrouk (Est de la Libye), Aguila Salah, lors duquel ils ont discuté de la reprise de la production du pétrole en Libye.

Le parlement de Tobrouk est présidé par Aguila Salah, allié du Général putschiste Khalifa Haftar, dont les milices bloquent la majorité des ports et champs de pétrole dans le pays, depuis près de 6 mois.

Ce blocage est imposé sous prétexte que les revenus de la vente du pétrole sont exploités par le gouvernement libyen, reconnu par la communauté internationale, pour renforcer l’armée.

La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a estimé les pertes dues à l’arrêt de la production à plus de 7 milliards de dollars.

La production du pétrole en Libye a atteint, avant la fermeture des champs, 1.22 millions de barils par jour, selon des données superposées de la NOC et de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP).

Le conflit armé entre la milice de Haftar et le gouvernement libyen, reconnu par la communauté internationale, dure depuis des années en Libye et a fait de nombreux blessés et morts parmi les civils ainsi que d’énormes dégâts matériels.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

Libye: Le directeur de la CIA s’entretient avec Abdulhamid Dbeibeh et Khalifa Haftar

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), William Burns, a rencontré jeudi, le chef du gouvernement d'unité nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici