lundi, mars 8, 2021

Al-Sarraj: il est nécessaire de lever le blocus imposé à des installations pétrolières et de reprendre la production

Courrier arabe

Le président du Conseil présidentiel de Libye, Fayez al-Sarraj, a souligné qu’ « il est absolument nécessaire de lever le blocus imposé à des installations pétrolières et de reprendre la production de pétrole et de gaz afin de faire progresser l’économie nationale » .
Il a ajouté, dans un appel téléphonique reçu du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, que « les fermetures successives, au cours des dernières années, privaient les Libyens de leurs richesses , font supporter au trésor public des coûts supplémentaires atteignant 1/4 trillion dollars ».
Al-Sarraj a mentionné qu’ « il ne voit aucune véritable initiative de trouver une solution à la crise libyenne, mais plutôt il ne s’agit que des tentatives visant à imposer un certain nombre de personnalités dans la scène politique » .
Il a appelé à « des élections pour éclairer la scène politique et éviter l’option militaire, qui engendre des victimes » . A ce niveau, il a rappelé l’affaire des fosses communes dans la ville de Tarhounah, ainsi que les mines et les engins explosifs trouvés dans les zones libérées des milices du général à la retraite Khalifa Haftar. Il  s’agit « des crimes de guerre », à son expression.
Quant à Le Drian, il a mentionné que « son pays cherche toujours de procurer la stabilité politique en Libye sans être obligé de perdre d’autres victimes à cause de l’option militaire ». Il a également appelé à la « réalisation rapide d’un cessez-le-feu grâce aux efforts de l’Organisation des Nations unies (ONU) au pays soulignant qu’il rejette toute intervention étrangère en Libye ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos