jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Alger reçoit le ministre saoudien des Affaires étrangères et le dossier libyen est au cœur des discussions

Courrier arabe

Le ministre saoudien des Affaires étrangères «Faisal bin Farhan al-Saud» a été reçu aujourd’hui jeudi 6 février, à Alger, dans le cadre d’une visite diplomatique, visant en premier lieu à traiter le dossier libyen.

Des sources médiatiques algériennes, dont la chaîne «Ennahar», avaient annoncé que le ministre saoudien prévoyait de discuter avec les responsables algériens «le dossier de la crise libyenne et les efforts fournis par les deux pays, pour parvenir à une résolution pacifique».

Le ministre saoudien sera reçu par son homologue algérien, «Sabri Boukadom», et par le président algérien, «Abdelmadjid Tebboune», à qui il devra livrer un message du roi saoudien, «Salmane ben Abdelaziz», l’invitant à visiter Riyad prochainement.

Les médias ont ajouté, selon des sources diplomatiques algériennes, que «Faisal bin Farhan al-Saud» portait la réponse de l’administration saoudienne sur l’initiative lancée par Alger pour résoudre la crise et la médiation qu’elle a proposée aux deux parties libyennes en conflit, indiquant qu’Alger comptait des pressions que pouvaient mettre Riyad, pour pousser «Khalifa Haftar» à mettre fin à son offensive armée lancée contre Tripoli et à ouvrir une voie vers une résolution pacifique et politique.

De sa part, «Ennahar» a souligné que la visite du ministre saoudien «visait à renforcer la collaboration entre les deux pays arabes, cherchant à accroître les investissements économiques entre eux, notamment après les dernières réformes introduites par Alger sur la loi d’investissement».

Notant que cette visite se présente seulement quelques jours après celle entreprise par le ministre algérien des Affaires étrangères, «Sabri Boukadom», au royaume saoudien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos