mercredi, décembre 2, 2020

Algérie: des gendarmes antiémeute envahissent la Cour de justice d’Oran

Des éléments anti-émeutes de la Gendarmerie nationale (GN) ont fait irruption ce dimanche 03 novembre 2019 à l’intérieur de la Cour d’Oran sur demande du procureur de la République, faisant usage de force pour évacuer les magistrats qui refusent de libérer leurs bureaux suite au dernier mouvement opéré par le ministère de la Justice.

Des vidéos relayées sur les réseaux sociaux montrent des éléments anti-émeutes à l’intérieur même des salles d’audience, usant de la force pour faire sortir des procureurs et juges de la Cour d’Oran et libérer les lieux pour les nouveaux nominés.

La Gendarmerie nationale a d’abord encerclé, tôt ce matin, la nouvelle Cour. Des véhicules de types 4X4 étaient stationnés autour de son enceinte avant de faire irruption et forcer les bureaux de plusieurs juges ayant refusé leur mutation.

Le Procureur près la Cour d’Oran a fait appel aux forces de sécurité suite à l’impossibilité des juges concernés par le mouvement de gagner leurs nouveaux postes.

Selon les vidéos relayées sur les réseaux sociaux, les gendarmes ont d’abord évacué, de force, les magistrats de leurs bureaux avant de les obliger, en bas, dans le hall, à quitter le bâtiment.

L’intervention des éléments de la GN a suscité la panique chez les magistrats, bousculés et violentés. Les mêmes vidéos montrent des cris et des pleurs, voire même des blessures légères chez quelques-uns. D’autres appellent à une “justice libre et indépendante”.

La grève illimitée des magistrats entame sa deuxième semaine. Le ministère de la Justice recourt à la force pour imposer son vaste mouvement. Une tentative d’installer un nouveau procureur au tribunal d’Hussein-Dey (Alger) a rencontré ce dimanche une opposition des magistrats mobilisés sur place.

Jeudi dernier, des tentatives d’installations de nouveaux procureurs dans les tribunaux de Sidi M’hamed et Bir Mourad Raïs avaient donné lieu à de fortes tensions.

Pour rappel, le syndicat national des magistrats (SNM) a décidé la poursuite de la grève tout en assurant le service minimum afin d’éviter au maximum ses incidences sur les justiciables et leurs droits. Pour les magistrats en grève, la disponibilité affichée par le ministère au dialogue est contredite par sa persistance à vouloir mettre en oeuvre le mouvement annuel des magistrats contestée y compris par des membres du Conseil supérieur des magistrats.

Autre signe qui entretient la colère des magistrats, la demande adressée par le ministère aux président de cours et aux procureurs généraux de lui adresser la liste des magistrats en arrêt de travail alors qu’ils ne sont pas concernés par le mouvement des magistrats.

Dans sa note, le ministère indique “que considérant que l’arrêt du travail au niveau des tribunaux est venu sous l’argument d’avoir été lésé par le mouvement annuel des magistrats validée par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM), il vous est demandé de préparer la liste des magistrats en arrêt de travail alors qu’ils ne sont pas concernés par le mouvement des magistrats”.

SourceHUFFPOST

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Les Émirats arabes unis critiqués après avoir interdit aux citoyens de 13 pays y...

Les réactions se sont enchaînées, sur les réseaux sociaux, pour commenter et dénoncer les décisions que les Émirats arabes unis (EAU) avaient annoncées, privant...

Vidéo : «Des chasseurs russes accompagnent les manœuvres des milices de Haftar»

Le site américain spécialisé dans les affaires militaires et celles de la défense, The Driver, a souligné que «des chasseurs russes paraissaient dans le...

Vol historique israélien à destination de Dubaï via le trafic aérien saoudien

Le premier vol cargo de la compagnie aérienne israélienne a décollé, mardi, à destination des Émirats arabes unis (ÉAU) via le trafic aérien saoudien. L’avion...

Le Qatar renouvelle son soutien à un Etat Palestinien avec Jérusalem pour capitale

Mardi, le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed bin Abderrahmane Al Thani, a renouvelé le soutien de son pays aux Palestiniens et a...

Quatre morts dont un bébé, tués par un « conducteur fou » en Allemagne

Une voiture a percuté mardi des passants dans une zone piétonne à Trèves, en Allemagne, faisant quatre morts et une quinzaine de blessés. Le...