samedi, juillet 2, 2022

Algérie : Libération de plusieurs détenus d’opinion, une main tendue vers le dialogue

Courrier arabe

Hier vendredi, 03 janvier, les autorités algériennes ont libéré plusieurs détenus d’opinions. Un geste symbolique pour calmer la contestation, appuyant les promesses du nouveau président, vers un dialogue national pour résoudre la situation au pays.

Les bonnes nouvelles se sont vite répandues à Alger et dans plusieurs villes algériennes, où près de 76 détenus d’opinion avaient été libérés par les autorités.

«Bouregaa» enfin libre

Entre activistes, militants et journalistes, parmi les personnes libérées hier, se trouvait le symbole de la révolution algérienne «Lakhdar Bouregaa», et l’une des importantes figures du hirak algérien.

«Bouregaa» annonça lors de sa première déclaration, après sa libération: «La première chose que je ferai, c’est d’aller visiter à la Grande poste», soulignant qu’il s’attachait toujours au mouvement de contestation, malgré les 6 mois passés en prison.

Toutefois, «Abdelghani Badi», l’avocat de «Bouregaa», expliqua que «bien que son client ait purgé sa peine, il était toujours poursuivi par la justice, et devait se présenter à un procès, prévu dans 10 jours».

D’autres libérations

De même, fut libéré le général à la retraite «Hossin ben Hadid», qui fut accusé d’atteinte au morale de l’Armée, après avoir publié un article sur le journal algérien «al-Watan», lors duquel il évoqua le devoir que devrait avoir la direction militaire envers le hirak.

Aussi à Constantine, on annonça la libération du journaliste rédacteur, «Moundji Kheladi», célèbre pour ses interventions médiatiques, pour défendre le mouvement populaire.

«Un geste symbolique» de la part des autorités

Selon «Abdel Ghani Badi», l’avocat de plusieurs détenus d’opinion, «cette libération représente un geste, vers la résolution du dossier des détenus politiques au pays, en espérant que les autres soient libérés prochainement», en signalant que des dizaines d’autres, toujours détenus, avaient été interpellés pour avoir porté le signe amazigh, ou pour avoir publié, sur Facebook, des contenus incitant aux manifestations.

De sa part, «Rabah Lounisi», un professeur de science politique à l’université d’Oran, a signalé que «la libération des détenus d’opinion représentait un plan, pour calmer la contestation, avant de se lancer dans un dialogue».

Selon lui, plusieurs indices indiquent que la résolution allait dans la bonne voie, vue que l’Algérie se force à éloigner les militaires de la politique, consacrant l’Armée à ses engagements constitutionnels, et poussant la classe politique à bien gérer la situation interne, en évitant une explosion sociale.

Dernières infos

Washington exprime son inquiétude après la mort de manifestants au Soudan

L'ambassade des États-Unis au Soudan a exprimé, jeudi, sa...

La hausse des prix se poursuit en France avec +0,7% en juin et atteint 5,8%

En France, les prix à la consommation ont augmenté...

Tunisie: le décret-loi portant publication du projet de la nouvelle Constitution est promulgué

Le président tunisien Kaïs Saïed a promulgué, jeudi, le...

Comité central des médecins soudanais: « le bilan des manifestations s’alourdit à cinq morts »

Le bilan des victimes des manifestations au Soudan s’est...

À ne pas rater

Le premier vol de la compagnie Emirates Airlines atterrit à Tel Aviv

Le premier vol de la compagnie aérienne émiratie "Emirates...

Indice de la paix mondiale 2022 : Le Qatar premier des pays arabes

Le Qatar a décroché la première place parmi les...

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Algérie: la province d’Oran secouée par un séisme de magnitude 5,1

Un tremblement de terre de magnitude 5,1 a frappé, dimanche, des régions du nord-ouest de la province d'Oran en Algérie. Le séisme s'est produit à...

Feux de forêts en Algérie: le bilan des décès s’alourdit

Le bilan des feux de forêts dans la région de Sétif (est algérien) passe à trois morts, après la découverte, ce lundi matin, du...

Algérie: la langue anglaise remplace le français à partir du cycle primaire

La langue anglaise remplacera le français à partir du cycle primaire, c'est ce qu'a fait savoir, dimanche, la Présidence algérienne, par voie de communiqué...

Algérie: vers l’approvisionnement de la Jordanie en pétrole et gaz liquéfié

L'Algérie envisage d'approvisionner la Jordanie pour la première fois en pétrole brut, gaz naturel liquéfié et gaz de pétrole liquéfié, ainsi que la distribution...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here