28.5 C
New York
vendredi, juillet 12, 2024

Buy now

spot_img

Algérie : Manifestations historiques refusant le 5ème mandat

Hier vendredi 1ère mars 2019 l’Algérie a vécu de grandioses manifestations sur tout le territoire du pays pour dire non à la candidature à un 5ème mandat du président Abdelaziz Bouteflika à l’élection présidentielle du 18 avril.

Des centaines de milliers d’algériens hommes et femmes, jeunes, vieux et même des enfants ainsi que des acteurs et des artistes ont descendu dans les rues de toutes les villes algériennes, notamment à Alger, où les marchés sont théoriquement interdits depuis 2001, ce 1er mars pour le deuxième vendredi d’affilée, pour protester contre le 5ème mandat et exprimer leur rejet du pouvoir et qu’ils veulent le changement, dans des marches pacifistes. Les manifestants ont défilé dans le calme et la bonne humeur, un ensemble de principes respectés par la quasi-totalité des manifestants s’est dégagé. Civisme, non-violence, solidarité, diversité et humour ont fait que ces marches massives et d’inspiration populaire, aient été de francs succès.

La police avait bloqué à environ un kilomètre de la présidence, plusieurs manifestants venus du centre-ville. Quelques gaz lacrymogènes auraient été diffusés par la police à proximité de la présidence à Alger.

Les manifestants se sont alors assis par terre en signe de protestation en criant: «manifestation pacifiste». Ainsi que les protestataires dans une image de grand civisme donnaient des fleurs aux policiers en scandant: «l’armée et le peuple on est des frères». Quelques manifestants ont aussi dispersé des bouteilles d’eau pour les autres manifestants, et ont nettoyé les places après avoir fini leurs manifestations, donnant ainsi une leçon aux dirigeants qui s’attendaient aux dégâts en disant que le peuple n’est pas conscient et qu’il veut le chaos.Cette marche n’est pas la première, la semaine a été marquée par plusieurs cortèges, dont des rassemblements étudiants dans tout le pays le 26 février, une marche des avocats et un sit-in de journalistes contre la « censure » à Alger le 28 février.

Des manifestants ont également défilé à Paris pour apporter leurs voix au mouvement de refus à cet éventuel 5eme mandat. Ces manifestations ont été organisées suite à la Déclaration du premier ministre qui disait que le peuple Algérien sera content après l’Annonciation du 5eme mandat. Le Président algérien depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika, 82 ans et qui souffre des séquelles d’un accident vasculaire cérébral (AVC) depuis 2013, a annoncé le 10 février qu’il se présentera pour un 5ème mandat en Algérie. L’élection présidentielle algérienne se déroulera mi-avril.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici