samedi, août 20, 2022

Algérie : un parti d’opposition retire ses parlementaires pour « lutter auprès du peuple »

Le parti du front des forces socialistes (FFS), parti d’opposition historique en Algérie du défunt Hocine Ait Ahmed, un héros de la révolution (1954-1962) a décidé de retirer ses parlementaires en écho aux manifestations grandioses à travers le pays contre la candidature à un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika et pour le changement du système.

Le FFS « lance un appel à toutes les composantes de la société pour poursuivre les manifestations de façon pacifique jusqu’à l’aboutissement du combat de plusieurs générations pour une Algérie libre et démocratique », écrit ce parti, crée en 1963 au lendemain de l’indépendance du pays.

Présent au sénat et à la chambre basse, le FFS dispose de 13 députés et de 4 sénateurs.

Le FFS décide du « retrait de ses parlementaires des institutions du régime, illégitimes et impopulaires », pour « lutter au côté du peuple sur le terrain », note le texte.

« Aujourd’hui, la candidature du chef de l’Etat à sa propre succession confirme un énième coup de force au mépris de la volonté populaire. Aujourd’hui, les tenants du régime expriment une schizophrénie inégale en ignorant la colère du peuple algérien et ses revendications pour une rupture totale, radicale avec le système et non un changement dans le système et sa continuité », explique le parti.

Il met en garde, à la veille d’un appel à des manifestations vendredi, jour de repos hebdomadaire, les autorités contre une tentation de recours à la « manipulation ».

«Les tenants du régime portent seuls la responsabilité d’une éventuelle tentation de diversion, de manipulation et de gestion violente de la résistance citoyenne pacifique exprimée dans la rue par le peuple algérien dans la solidarité et la communion », met-il en garde.

A l’adresse de l’armée, il rappelle le « rôle et les missions constitutionnelles qui consistent à préserver l’unité du peuple algérien, la préservation de l’intégrité territoriale et la sécurité nationale ».

Des centaines de milliers d’algériens manifestent depuis le 22 février contre la candidature pour un cinquième mandat du président Bouteflika, hospitalisé depuis plus d’une semaine à Genève pour officiellement des contrôles « médicaux ».

Il ya quelques jours, un député du parti le front El Moustaqbal (nationaliste) dont le président Abdelaziz Belaid est candidat a également démissionné du parlement.

SourceAgences

Dernières infos

La Chine envoie des troupes en Russie dans le cadre d’un exercice conjoint

Le ministère chinois de la Défense a annoncé, ce...

Tunisie : le tribunal militaire condamne le journaliste Salah Attia à 3 mois de prison

La Chambre criminelle près le Tribunal militaire permanent de...

Irak : lancement du dialogue national sans le Mouvement sadriste

Les dirigeants des forces politiques irakiennes ont entamé, mercredi...

Egypte: Al-Sissi critiqué pour avoir vendu les actions du pays pour payer ses dettes  

Des rapports médiatique ont signalé que «le régime du...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Offensive contre Gaza : L’Algérie et la Tunisie dénoncent et l’Égypte veut contenir la situation  

L’offensive israélienne, lancée vendredi 5 août 2022, contre la bande de Gaza a été fortement dénoncée par plusieurs pays du monde. Nombreux ont exigé la...

Tunisie : Manifestations anti-Constitution dispersées au gaz lacrymogène

La police tunisienne a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les manifestations organisée ce samedi à Tunis la capitale, pour refuser le référendum du...

Tunisie / Algérie : réouverture des frontières terrestres

Les autorités tunisiennes et algériennes ont réouvert en ce vendredi 15 juillet les frontières terrestres reliant les deux pays, dans une ambiance qui se...

Tunisie : Le Front du salut met en garde contre «des liquidations politiques»

En Tunisie, le Front du salut national a mis en garde ce lundi, contre une vague de liquidation, menaçant les politiciens du pays, notamment...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here