samedi, juillet 24, 2021

Amnesty International appelle le roi Salmane à libérer immédiatement l’ancien responsable des relations entre l’Arabie saoudite et le «Hamas»

Courrier arabe

Amnesty International a appelé, aujourd’hui lundi, le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz à libérer l’ancien responsable des relations entre le royaume et le mouvement palestinien «Hamas», le docteur Mohammed al-Khodari, et son fils, Hani, « immédiatement, sans restriction ni condition», avait-elle indiqué.

Dans un tweet, Amnesty a indiqué que Mohammed al-Khodari avait besoin de soins médicaux et d’un traitement contre le cancer et ont demandé au roi Salmane de veiller à ce que le Dr Mohamed et son fils soient libérés immédiatement et sans conditions».

Amnesty International a déclaré qu’al-Khodari, 81 ans, et son fils « ont été détenus pendant plus d’un an en Arabie saoudite », en ajoutant que « depuis leurs détentions, le Dr Muhammad al-Khodari et son fils Hani al-Khodari ont été victimes de graves violations de leurs droits, notamment de disparitions forcées, d’arrestations arbitraires et de détentions secrètes», et que « les deux hommes n’ont pas été représentés par un avocat depuis leur arrestation».

https://twitter.com/AmnestyAR/status/1313002988621967360

Quant au compte « détenus d’opinion », il a indiqué dans un tweet que le tribunal pénal spécial saoudien tiendra une deuxième session, aujourd’hui, pour le représentant du Hamas au royaume et son fils.

Il est à noter que Hamas avait annoncé en septembre 2019 que le service saoudien des enquêtes de sécurité avait arrêté al-Khodari et son fils « sans justification » le 4 avril 2019 indiquant que leur arrestation s’inscrivait « dans le cadre d’une campagne contre un grand nombre de Palestiniens résidant en Arabie saoudite ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos