mercredi, juin 16, 2021

Anciennement détenu à Abu Dhabi, un académicien britannique porte plainte contre des responsables émiratis

Courrier arabe

Le journal britannique, The Times, a indiqué mercredi que «l’académicien britannique Matthew Hedges, anciennement détenu aux Émirats arabes unis (EAU) après avoir été accusé d’espionnage, a porté plainte contre 4 responsables émiratis, soupçonnés d’être à l’origine de son arrestation».

Hedges raconta au journal que «par son action, il cherchait justice et voulait que les coupables soient jugés».

«Je le fais ceci, car trois années sont passées sans que le moindre progrès ne soit réalisé pour établir la justice, j’ai essayé de travailler avec le ministère des Affaires étrangères, le Commonwealth, la police britannique et les Nations unies pour parvenir à une résolution, mais mes efforts n’ont mené à rien», avait-il raconté.

Abandonné par son gouvernement

Il signala : «Dès mon arrestation, j’avais présenté une plainte aux EAU pour proclamer mon innocence, à travers le ministère des Affaires étrangères, mais je n’ai obtenu aucune réponse, et ni le MAE ni le Commonwealth ont agi pour me soutenir».

«Cinq mois après ma détention, ma femme a lancé une campagne populaire pour proclamer ma liberté, et sans elle je ne serai pas ici», avait-il raconté.

Il continue : «Je pensais que le gouvernement apprendra des erreurs du passé et qu’il développera sa politique, mais malheureusement ce à quoi j’ai été confronté a démontré le contraire».

Sept mois de souffrance

Et en parlant de ce qu’il avait vécu en prison aux EAU, Hedges dit : «J’ai été accusé à tort, j’ai été enfermé dans une cellule individuelle pendant 7 mois. Ensuite j’ai été condamné à la prison à vie, puis acquitté et rapatrié».

Il indique : «Ma santé physique et psychique s’est dégradée, j’ai pensé au suicide», signalant que «son état s’était aggravé lorsque le gouvernement de son pays avait refusé de remettre en question ses relations avec les EAU».

«Dubaï est l’une des destinations favorites des touristes britanniques, et les EAU sont l’allié du Royaume-Uni et une forte collaboration unie les deux pays dans le domaine de l’investissement et de la sécurité, mais Londres a toujours fermé l’œil refusant de voir les violations méthodiques des EAU, et prônant les autres intérêts aux droits de l’homme fondamentaux», avait-il déploré.

Il indiqua toutefois, «qu’il serait difficile de tourner le dos aux évènements vécus».

«J’espère oublier mais l’injustice que j’ai subie est insupportable et je sais que cette phase de combat judiciaire ne sera pas facile, mais je dois la faire et spécialement après que mon gouvernement a décidé de m’abandonner, préférant les EAU».

Ainsi, il est à rappeler que Matthew Hedges a été interpellé aux EAU, en mai 2018, et fut accusé d’espionnage au profit du gouvernement britannique.

Il a passé 7 mois en prison avant d’être libéré et rapatrié au Royaume-Uni.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos