lundi, septembre 27, 2021

Arabie saoudite : Des responsables poursuivis pour corruption et une princesse enfermée depuis plus d’un an

Courrier arabe

Au moment où un journal espagnol a indiqué que le prince héritier saoudien, Mohamed ben Salmane, avait ordonné d’enfermer sa cousine Basma bint Saoud depuis plus d’un an, les autorités saoudiennes ont annoncé le lancement de minutieuses enquêtes avec des centaines de hauts responsables accusés de corruption financière et administrative.

L’Agence de presse saoudienne a indiqué que «15 personnalités du ministère de l’Intérieur étaient impliquées dans des affaires d’abus de pouvoir et que certains officiers été accusés de blanchiment d’argent et de versement de pot de vin».

Elle nota également que les autorités avaient interpellé 14 personnes, dont un officier qui avait reçu un pot de vin alors qu’il exerçait son devoir national, et signala qu’un juge avait été interpellé dans une situation similaire et qu’un avocat été accusé d’abus de pouvoir.

La cousine de ben Salmane détenue depuis plus d’une année  

Entre temps, le journal espagnol, ABC, a signalé que «le prince héritier saoudien avait ordonné l’arrestation de sa cousine, la princesse Basma bint Saoud bin Abdelaziz, en février 2019», affirmant qu’elle était toujours enfermée dans la prison al-Hayer à Riyad.

Le journal expliqua: «La princesse fut interpellée alors qu’elle se dirige vers la Suisse où elle comptait se faire soigner», détaillant qu’elle avait conclu un accord avec la compagnie d’aviation Redstar, pour un montant de 80 mille euros.

ABC avait publié une vidéo démontrant 9 personnes attendant la princesse dans sa maison à Djeddah, pour l’interpeller à son retour.

Il importe de noter, toutefois, que la princesse Basma est connue pour les articles qu’elle avait publié depuis l’Europe, au sujet des situations de la femme saoudienne et des réformes politiques.

Elle n’avait pu retourner au pays qu’en 2016, après les médiations de son cousin Mohamed bin Nayef, le prince héritier désigné à l’époque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos