samedi, novembre 28, 2020

Business Insider : «Les Emirats arabes unis et Oman achètent de la technologie de l’espionnage depuis le Royaume-Uni»

Courrier arabe

Le site d’information américain, Business Insider, a signalé que des compagnies britanniques vendaient de la technologie d’espionnage au profit des gouvernements tyrans autour du monde, citant les Emirats arabes unis (EAU) et Oman parmi les clients.

À travers un article rédigé par Samuel Woodhams, le site a indiqué que «durant le premier trimestre de 2020, des compagnies britanniques avaient pu exporter de la technologie pour espionnage pour des pays qui prévoient de l’utiliser pour violer les droits de l’homme», citant les EAU, Oman, le Pakistan, l’Afrique du Sud, l’Inde et Indonésie parmi les principaux clients.

 Les EAU, un client pointu 

L’auteur signala que «le gouvernement britannique avait autorisé les compagnies à vendre une technologie spécialisée dans l’interception aux EAU», précisant que «le pays avait une longue histoire avec la répression qu’il a centrée contre l’opposition sur Internet».

L’auteur signala que Sofia Kaltenbrunner, de la Campagne internationale pour la liberté aux EAU, avait mis en garde contre ces actions, notant qu’elle déclara : «Continuer à accorder des permis pour vendre les appareils d’interception indique clairement que le gouvernement britannique privilégie les accords commerciaux rentables à la vision internationale, et au détriment des droits de l’homme et des libertés fondamentales».

De même, il nota que Juliet Nanfuka, avocate des droits numériques au Centre politique de l’est et du sud de l’Afrique, signala : «Vendre une telle technologie est un parfait exemple du silence affiché vis-à-vis des complications des droits numériques, sacrifiés au profit des gains et du marché technologique de la surveillance».

Au final, l’auteur rappelle qu’en 2016, Privacy International avait révélé que 104 compagnies au Royaume-Uni se spécialisaient dans la technologie numérique», signalant que «cette technologie, et notamment les IMSI catchers, avaient été spécialement conçus pour récolter les informations et les preuves liés aux renseignements secrets».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Une chaîne émiratie coupable d’atteinte à la vie privée, pour avoir diffusé les aveux...

L’Office of communication (Ofcom), au Royaume-Uni, a jugé, lundi, que «la chaîne émiratie, «Abu Dhabi TV», était coupable de violations à la vie privée,...

L’ambassadeur du sultanat d’Oman à Paris : «La crise du Golfe prendra bientôt sa fin»...

L’ambassadeur du sultanat d'Oman à Paris, Gazi al-Rawas, a déclaré, mercredi, que son pays se battait pour conserver l’union du Conseil Coopératif du Golfe...

Allemagne : 3 organisations de la société civile intentent un procès contre le régime...

Des organisations de la société civile ont intenté un procès en Allemagne contre le régime d’al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques lors de...

Égypte : l’ONU condamne des « arrestations punitives » contre des défenseurs des droits de l’homme

Des experts des Nations unies en matière de droits de l'homme ont condamné, vendredi, ce qu'ils considèrent comme des "arrestations punitives" contre des défenseurs...

Députée libyenne : une session officielle du Parlement libyen prévue pour le 7 décembre...

Une députée libyenne a révélé, samedi, que les députés de la Chambre des représentants ont convenu de tenir une session officielle du Conseil le...