mercredi, décembre 1, 2021

«Cachées entre les médicaments, deux avions égyptiens ont apporté des armes pour Haftar», affirme un porte-parole de l’armée libyenne

Courrier arabe

Le porte-parole de la chambre opérationnelle Syrte al-Jofrah, Abdelhadi Drah, a affirmé que «les deux avions égyptiens arrivés mardi, à Sebha, transportaient des armes et des munitions cachés sous les médicaments».

Lors de son intervention, sur la chaîne libyenne, Libya al-Ahrar, le colonel Abdelhadi Drah a indiqué que «bien que la cargaison contenait des médicaments, elle portait aussi des munitions égyptiennes envoyées pour soutenir les milices de Khalifa Haftar», signalant que «le cessez-le-feu installé en octobre était toujours en cours».

L’Égypte se dit avoir envoyer des aides de solidarité

Mardi, le porte-parole militaire égyptien avait signalé que «deux avions militaires avaient décollé depuis la base aérienne qui se trouve à l’est du Caire, se dirigeant vers l’aéroport de Sebha, en Libye», précisant «qu’ils transportaient des tonnes d’aides médicales offertes par le ministère égyptien de la Santé au peuple frère libyen».

Selon lui, «les aides furent envoyées, selon les instructions communiquées par le président Abdel Fatah al-Sissi, et dans le cadre du soutien et de la solidarité entre l’Égypte et la Libye».

Il affirma aussi que «les responsables libyens avaient remercié l’Égypte pour les efforts fournis», signalant que «les aides reçues étaient importantes pour le secteur libyen de la Santé, notamment à l’ombre de la propagation du coronavirus».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos