samedi, novembre 28, 2020

Ce qu’ont dit les pays arabes et musulmans de l’accord de paix que les Émirats arabes unis ont signé avec Israël

Courrier arabe

Des pays arabes et musulmans ont condamné la signature de l’accord de paix que les Émirats arabes unis (EAU) ont signé, jeudi, avec Israël, affirmant leur attachement à la cause palestinienne et affichant leur soutien au peuple palestinien.

Quelques heures après l’annonce de l’accord de paix, le gouvernement du Yémen a réaffirmé, «sa position fixe, affichée envers la cause palestinienne et le droit de son peule à établir un Etat indépendant dont la capitale sera Jérusalem».

Le ministre yéménite des Affaires étrangères, Mohamed al-Hadrami, a déclaré : «Notre position, dans la république du Yémen, vis-à-vis de la cause palestinienne et du droit du peuple palestinien frère, sera toujours fixe et ne changera jamais».

«Le peuple yéménite soutiendra toujours le peuple palestinien et défendra toujours le droit de ce dernier à lutter pour libérer sa terre et construire un Etat libre», avait-il ajouté, lors d’un tweet publié par le compte officiel du ministère des Affaires étrangères yéménite.

De sa part, le groupe des Houthis indiqua à travers son porte-parole, Mohamed Abdessalem que «l’initiative émiratie a transporté les relations de l’ombre vers la lumière».

Il indiqua, lors de déclaration transmises par la chaîne al-Massirah, qui appartient au groupe, «Israël ne mettra jamais fin à son système de colonisations et les prétextes naïves avancées par les Émiratis ne servent qu’à justifier la position d’Abu Dhabi».

Par ailleurs, le membre du conseil présidentiel du GNA libyen, Mohamed Ammari Zayed, signala que «l’accord de la normalisation israélo-émirati était une trahison non étonnante de la part des EAU».

Il expliqua, lors de déclarations présentées à al-Jazeera, «L’accord est le résultat normal du rôle destructif que jouent les EAU en Libye, en Syrie et au Yémen».

«Il représente aussi un couteau pointé, par les EAU, dans le dos des nations arabes et musulmanes», avait-il ajouté, en indiquant que «les victimes de la politique émiratie, durant la dernière décennie était le double de ceux que les Israéliens avaient tués en 50 ans».

De son côté, l’Iran, à travers l’assistant de président du parlement des affaires internationale, Amir Abdollahiane, indiqua que «la normalisation émiratie avec Israël ne conservait pas la paix mais servait les crimes d’Israël».

Il nota, lors d’un tweet publié sur son compte, «Les EAU ont commis une erreur stratégique en normalisant avec Israël», signalant que «les répercussions de cet acte seront mauvaises», et regrettant «le comportement d’Abu Dhabi, qui n’a aucune justification et qui représente l’abandon de la cause palestinienne».

Depuis la Turquie, le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, nota : «L’histoire écrira que ceux qui ont trahi le peuple palestinien et sa cause sont les perdants».

Il ajouta : «Sans doute, l’histoire notera la défaite des parties qui ont trahis le peuple palestinien et sa cause juste».

Rappelons que jeudi, un communiqué conjoint, émis par les États-Unis, Israël et les EAU avait annoncé «la signature d’un accord de paix et de normalisation publique entre Tel-Aviv et Abu Dhabi». Une première de l’histoire du Moyen-Orient, qui promet, selon les observateurs, «des changements intéressants à suivre».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Qatar : Des nouvelles sur l’affaire du nouveau-né trouvé dans les poubelles de l’aéroport international...

Le procureur général au Qatar a communiqué de nouveaux détails concernant l’affaire du bébé trouvé dans les poubelles de l’aéroport international de Doha, et...

Syrie: Un avion venu des Émirats arabes unis et chargé de dollars américains arrive...

Une source syrienne privée a raconté «qu’un avion syrien était arrivé à la base militaire d'al-Mezzeh, à Damas, venu des Emirats arabes unis (EAU),...

Des comptes Twitter émiratis et saoudiens publient des fausses déclarations d’Obama à propos de...

Des comptes sur Twitter, appartenant à des pays du Golfe, ont publié des déclarations attribuées à l’ancien président américain, Barack Obama, notant que «...

Le gouvernement égyptien à la chasse aux activistes pour tester les réactions internationales

Des sources diplomatiques égyptiennes ont affirmé que «l’affaire de la détention des responsables de l’organisation «Initiative égyptienne des droits personnels» (EIPR) était un plan...

Yémen : Des protestataires condamnent l’enlèvement d’un prédicateur célèbre

Des dizaines de Yéménites ont organisé, jeudi, un rassemblement protestataire à Taïz, au sud-ouest du Yémen, pour dénoncer l'enlèvement du célèbre prédicateur Abdul Qadir...