mercredi, mai 12, 2021

«Ceux qui ont coupé l’électricité et qui ont causé la crise du carburant sont les ennemis du peuple libyen», affirme le Premier ministre libyen

Courrier arabe

Le président de la nouvelle autorité exécutive libyenne, Abdelhamid Dbeibah a signalé que «des personnalités tentaient de rallumer les flammes de la guerre au pays», annonçant que «les parties responsables des coupures électriques et des pénuries de carburant étaient les ennemies du peuple libyen».

Lors d’un discours prononcé à une rencontre organisée, jeudi soir, avec de hauts représentants de Tajourah à l’est de Tripoli, Dbeibah signala : «Des personnalités sur la scène libyenne cherchent à exploiter les conditions difficiles que traverse la pays pour rallumer la guerre encore une fois».

Dbeibah n’a pas cité de noms, mais il indiqua : «Ces gens-là sont des marchands de la guerre, et c’est ainsi qu’ils ont formé leur fortune».

Il ajouta : «Les Libyens doivent être conscients», les appelant à «repousser ces tentatives et à ne pas envoyer leurs enfants pour participer à une guerre où un Libyen tue son frère libyen».

Les coupures électriques et la crise du carburant

Dbeibah parla aussi de «tentatives complotées pour entraver le travail de son gouvernement».

Il signala : «Ceux qui ont déclenché les coupures électriques et qui ont provoqué la crise de carburant et privé le gouvernement de contacter les citoyens dans toute la Libye, sont tous les ennemis du peuple libyen», indiquant «qu’ils cherchaient à replonger le pays dans la guerre» et promettant «de ne pas leur offrir cette occasion».

Il indiqua  avoir refusé d’aller à Syrte, malgré les invitations qu’il a reçues, à cause des mercenaires et des troupes étrangères qui s’y trouvent, tout en affirmant que «la souveraineté de la Libye était au-dessus de tous».

Il est à indiquer que toutes les villes de l’est et de l’ouest libyen avaient été plongées dans le noir, jeudi, sans que la compagnie générale d’électricité n’en avance des raisons.

Et bien que Dbeibah signala que «son autorité ne disposait d’aucun programme pour régler le dossier de l’électricité», il avait promis de déployer des efforts pour traverser la crise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos