vendredi, février 26, 2021

Conférence de Berlin: l’ONU appelle les parties prenantes à éviter une guerre totale

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a affirmé, dimanche, « qu’il est maintenant temps de prendre des mesures immédiates et décisives pour empêcher une guerre civile totale », avertissant « qu’un tel conflit pourrait conduire à une division permanente du pays et à un cauchemar humanitaire ».

Lors de son allocution prononcée devant les dirigeants participants à la Conférence de Berlin, Guterres a déclaré « qu’il ne peut y avoir de solution militaire en Libye ».

« Pour les voisins immédiats de la Libye – le sud de la Méditerranée et la région du Sahel en particulier – les conséquences sont frappantes et palpables avec « plus de terrorisme, plus de trafic d’êtres humains, plus de trafic de drogues, d’armes et de personnes », a-t-il ajouté.

Guterres a indiqué que « depuis avril dernier, le conflit autour de la capitale Tripoli a tué et blessé des milliers, dont des centaines de civils », en référence à l’offensive des forces du général à la retraite Khalifa Haftar contre celles du gouvernement d’entente nationale de Fayez al-Sarraj reconnu par les Nations Unies.

« Plus de 170.000 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile. Plus de 220 écoles de la capitale libyenne sont fermées, privant 116.000 enfants de leur droit fondamental à l’éducation. Les migrants et les réfugiés en territoire libyen sont piégés dans des centres de détention situés à proximité des combats qui ne les épargnent pas et continuent de souffrir dans des conditions horribles », a-t-il martelé.

« La Libye a été entraînée dans un conflit toujours plus profond et destructeur avec un nombre croissant d’acteurs externes également impliqués », a-t-il déploré en alertant que la communauté internationale est « clairement confrontée à un risque d’escalade régionale ».

« Les violations incessantes et flagrantes de l’embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité doivent cesser », a martelé le Secrétaire général.

SourceAgences

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos