vendredi, novembre 27, 2020

Congrès américain: 107 législateurs appellent Pompeo à renoncer à la légitimation des colonies

Une pétition a été signée par 107 législateurs démocrates à la Chambre des représentants des États-Unis, vendredi, pour persuader le secrétaire d’État Mike Pompeo à renoncer à sa décision de « légitimer » les colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie.

L’initiative a été menée par l’élu du Michigan à la Chambre des représentants des États-Unis Andy Levin et a été publiée sur son site internet.

La pétition intervient quatre jours après que Pompeo a annoncé lors d’une conférence de presse que Washington ne considéra plus les colonies israéliennes en Cisjordanie comme « contraires au droit international ». Des propos condamnés à l’échelle internationale.

Le texte de la pétition fait savoir que les signataires rejettent fermement la décision du ministère des Affaires étrangères qui enfreint des décennies de politique américaine, en rapport avec les colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie occupé, dont l’avis juridique promulgué en 1978 par le département d’Etat stipule que les colonies construites sur les terres palestiniennes occupées constituent une violation du droit international.

Toujours selon la pétition, la nouvelle décision américaine, avec les mesures précédentes de l’administration Trump en relation avec la Cause palestinienne, notamment la décision de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem en dehors d’un accord de négociation, porte atteinte à la crédibilité des États-Unis en tant qu’intermédiaire honnête entre Israël et l’Autorité palestinienne. Elle a, aussi, nuit au processus de paix et a exposé la sûreté des États-Unis, d’Israël et du peuple à des risques sécuritaires.

Pour l’élu du Michigan à la Chambre des représentants des États-Unis, Andy Levin, “la déclaration de Pompeo sur les colonies rend la solution de deux États impraticable, menaçant l’avenir d’Israël en tant que patrie sûre et démocratique pour le peuple juif”.

“Cette décision du ministère des Affaires étrangères ignore de manière flagrante l’article 49 de la quatrième Convention de Genève, qui stipule que toute puissance occupante ne doit pas expulser ni transférer une partie de sa population civile sur le territoire qu’elle occupe” peut-on lire dans le texte de la pétition.

Ainsi, selon la pétition, la décision américaine fait savoir que le respect des droits de l’homme et du droit international par l’administration « n’existe plus ». Pour les signataires, le XXIe siècle sera « le plus chaotique et le plus brutal pour les Américains et leurs alliés, y compris le peuple israélien ».

La majorité de la communauté internationale juge les colonies de peuplement illégales, en se référant à la quatrième Convention de Genève, qui interdit à l’autorité de l’occupation de transférer des Israéliens vers les territoires occupés.

Selon des estimations israéliennes et palestiniennes, il y aurait environ 650 000 colons en Cisjordanie et à Jérusalem occupée, répartis dans 164 colonies.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Syrie: Un avion venu des Émirats arabes unis et chargé de dollars américains arrive...

Une source syrienne privée a raconté «qu’un avion syrien était arrivé à la base militaire d'al-Mezzeh, à Damas, venu des Emirats arabes unis (EAU),...

Des comptes Twitter émiratis et saoudiens publient des fausses déclarations d’Obama à propos de...

Des comptes sur Twitter, appartenant à des pays du Golfe, ont publié des déclarations attribuées à l’ancien président américain, Barack Obama, notant que «...

Le gouvernement égyptien à la chasse aux activistes pour tester les réactions internationales

Des sources diplomatiques égyptiennes ont affirmé que «l’affaire de la détention des responsables de l’organisation «Initiative égyptienne des droits personnels» (EIPR) était un plan...

Yémen : Des protestataires condamnent l’enlèvement d’un prédicateur célèbre

Des dizaines de Yéménites ont organisé, jeudi, un rassemblement protestataire à Taïz, au sud-ouest du Yémen, pour dénoncer l'enlèvement du célèbre prédicateur Abdul Qadir...

Le ministre qatari de la Défense discute du renforcement des relations militaires avec son...

Le ministre qatari de la Défense, Khalid bin Mohammad Al Attiyah, a discuté jeudi, avec le ministre américain de la Défense par intérim, Christopher...