lundi, janvier 25, 2021

Conversation téléphonique entre Pompeo et le ministre qatari des Affaires étrangères

Courrier arabe

Le ministre qatari des Affaires étrangères, le cheikh «Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani» a discuté mercredi soir, plusieurs affaires internationales, avec son homologue américain «Mike Pompeo», lors d’une longue conversation téléphonique.

L’Agence de presse qatarie «QNA» a noté que «le ministre qatari des Affaires étrangères avait reçu un appel téléphonique de la part du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo», indiquant que «les deux responsables avaient discuté les relations bilatérales, qui liaient leurs pays, ainsi que plusieurs autres affaires régionales et internationales, constituant leur intérêts communs».

Pompeo gratifie la lutte qatarie contre l’extension iranienne

À son tour, le secrétaire d’État américain a remercié son homologue qatari, lors d’un tweet sur son compte officiel, gratifiant «la collaboration de Doha dans la lutte contre l’extension maléfique iranienne dans la région, et dont l’attaque du 31 décembre menée contre l’ambassade américaine à Bagdad en faisait partie».

L’appel se présente dix jours après la rencontre qui avait réuni le cheikh «Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani» et «David Hale», le secrétaire d’État adjoint aux affaires politiques.

Les deux responsables avaient alors insisté sur l’importance de l’union des États du Golfe, pour la stabilité régionale, et avaient discuté des affaires en relation avec l’Iran, le Soudan, la Libye, la Syrie, l’Irak, le Liban et l’Afghanistan.

L’attaque de l’ambassade américaine à Bagdad agite les Américains

Dans un contexte similaire, la porte-parole du Département d’État des États-Unis, Morgan Ortagus, a déclaré que Pompeo avait eu une conversation téléphonique avec l’émir du Qatar, «le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani», et le Premier ministre irakien «Adel Abdelmahdi», suite à l’attaque dont l’ambassade américaine à Bagdad avait été victime.

Elle signala qu’en parlant à l’émir du Qatar, Pompeo avait gratifié les efforts de Doha, dans la lutte contre l’extension iranienne, et nota que les deux parties avaient discuté une série d’évolutions régionales, et s’étaient mis d’accord sur l’importance de leur collaboration, pour établir la paix et la sécurité dans la région.

Rappelons ainsi que mardi, des dizaines de manifestants irakiens avaient attaqué l’ambassade américaine à Bagdad, et avaient mis le feu aux portails et aux tours de surveillance, avant que les forces de l’ordre n’interviennent pour les éloigner.

Les attaques étaient en réplique aux raids aériens, lancés dimanche, contre des positions du «Hizbollah irakien», l’une des fractions du «Hachd al-Chaabi», et qui avait fait 28 morts et 48 blessés, dans la province d’«Al-Anbar» à l’ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos