samedi, juin 12, 2021

Crise du canal de Suez : la Jordanie relève l’état d’alerte au port d’Aqaba

L’Autorité maritime jordanienne a relevé l’état d’alerte dans les ports d’Aqaba (sud du Royaume), en prévision de l’affluence d’un grand nombre de navires, dans le cas où le navire échoué, depuis mardi dernier, viendrait à être renfloué dans le canal égyptien de Suez.

Le directeur général de l’Autorité maritime, Mohammed Salman, a déclaré dans un communiqué de presse, dimanche, que « l’autorité a développé un plan intégral pour morceler l’ensemble des navires en provenance du canal de Suez en plusieurs groupes, en cas de renflouement du navire échoué et la réouverture du canal ».

L’agence de presse officielle jordanienne (Petra), a rapporté les propos de Salman déclarant que l’Autorité maritime « s’attend à une affluence de plus de 13 navires à la fois vers le port d’Aqaba, chargés de marchandises, de conteneurs, de brebis, de voitures et de matières chimiques ».

Un grand navire porte-conteneurs a subi mardi un temps orageux alors qu’il faisait sa traversée vers le nord dans le canal de Suez en provenance de Chine et à destination de la ville néerlandaise de Rotterdam. Ces conditions climatiques ont causé son échouement, et le blocage du canal jusqu’à ce jour.

Le responsable jordanien a indiqué que le port d’Aqaba est prêt à faire face à tous les scénarii possibles.

Le nombre de navires bloqués est estimé à 321 vaisseaux qui sont actuellement dans l’attente de pouvoir traverser le canal, selon les déclarations faites samedi par Oussama Rabie, chef de l’Autorité du canal de Suez.

Plusieurs pays, notamment la Turquie, ainsi que les États-Unis et les Émirats arabes unis, ont proposé leur assistance pour aider l’Égypte à renflouer le navire échoué.

Le navire échoué « Evergreen » appartient à la société japonaise « Choi Kisen », immatriculé au Panama et affrété par la société taïwanaise « Evergreen ». Il est d’une longueur de 400 mètres, et il transporte environ 220 000 tonnes de marchandises.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos