jeudi, décembre 2, 2021

Crise du Liban : Beyrouth remercie les efforts du Qatar et se plaint de l’entêtement saoudien

Courrier arabe

Le ministère libanais des Affaires étrangères a remercié le gouvernement du Qatar pour les efforts qu’il a déployé dans le but de contenir la crise à laquelle le Liban est confronté face à l’Arabie saoudite et les pays du Golfe», tout en regrettant l’entêtement saoudien et son refus au dialogue.

Dimanche, le ministre libanais des Affaires étrangères, Abdullah Bou Habib, avait appelé par téléphone, son homologue qatari, le cheikh Mohamed bin Abderrahman al-Thani, afin de remercier le Qatar pour les efforts qu’il a fourni dans le but de résoudre la crise qui confronte Beyrouth aux autres capitales du Golfe».

L’entêtement des Saoudiens  

Abdullah Bou Habib avait indiqué, lors de déclarations présentées à la télévision locale, «Nos tentations pour résoudre la crise avec l’Arabie saoudite ont échouées», déplorant le fait que les Saoudiens refusent de dialoguer.

Il signala que «les problèmes entre les pays se règlent par le dialogue», tout en indiquant : «Le royaume saoudien est dur avec nous de façon que nous n’arrivons pas à comprendre».

«Nous n’accepterons pas que la crise sera résolue au détriment de Riyad ou au détriment de Beyrouth et nous appelons la Ligue des pays arabes à intervenir et à appeler au dialogue», avait-il souligné.

Il avait ajouté : «Je tiens à faire signaler au ministre saoudien des Affaires étrangères que le Hezbollah est une composante principale au Liban, et au même temps, il n’est pas tout le Liban».

Das ce contexte, il importe de signaler que le ministère qatari des Affaires étrangères avait dénoncé, samedi, «les déclarations irresponsables de George Kurdahi», appelant le gouvernement libanais «à agir au plus vite pour résoudre l’affaire».

Et alors que le gouvernement libanais affirme que «les déclarations du ministre de la Communication ne reflètent pas sa position officielle», Kurdahi affirma qu’il ne démissionnera pas de son poste.

Rappelons que les deux derniers jours, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, et le Koweït avait annoncé avoir rappelant leurs ambassadeurs qui étaient au Liban, protestant contre les déclarations avancées par le ministre libanais de la Communication George Kurdahi sur la guerre au Yémen.

Les EAU ont retiré la représentation diplomatique et ont demandé à leurs ressortissants de quitter le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos