mardi, juillet 27, 2021

Des comptes Twitter émiratis et saoudiens publient des fausses déclarations d’Obama à propos de l’ancien émir du Qatar

Courrier arabe

Des comptes sur Twitter, appartenant à des pays du Golfe, ont publié des déclarations attribuées à l’ancien président américain, Barack Obama, notant que « l’ancien émir du Qatar, Hamad ben Khalifa al-Thani, n’avait aucune vision mais possédait de l’argent et était toujours prêt à payer», poussant d’autres compte à démentir ses publications par des preuves.

Les comptes avaient signalé que Barack Obama, lors de son livre «Terre promise» avait parlé du Qatar, et évoqua son ancien émir comme étant «un gouverneur qui n’a aucune vision des choses, mais qu’il était suffisamment riche et pouvait se payer les services qu’il voulait».

Ces comptes, appartenant à des pays du Golfe, comme l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU), avaient publié des faux extraits tirés du livre, comme preuve pour appuyer leurs propos.

Dès lors, d’autres comptes signalèrent que «les déclarations attribuées à Obama étaient préfabriquées», et ont publié la page originale du livre, sur laquelle aucun paragraphe ne mentionnait l’ancien émir du Qatar.

Selon ces utilisateurs, «la page 657 du livre, évoquait deux fois le nom du Qatar, une fois en parlant des contributions du pays en Libye et une seconde en comparant al-Jazeera à Fox News».

Il est à noter que le livre d’Obama parlait toutefois de l’Arabie saoudite, critiquant la version saoudienne de l’islam, et estimant «qu’elle contredisait les normes de la culture traditionnelle arabe».

Il avait également indiqué que «l’hybridation pétrolière au royaume avait contribué à la propagation accélérée du wahhabisme», regrettant les lois strictement imposées aux citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos