mardi, juin 15, 2021

Des hommes d’affaires émiratis et israéliens discutent, à Dubaï, comme si l’offensive à Gaza ne fut jamais

Courrier arabe

Le journal hébreu, The Times of Israel, a indiqué que «des hommes d’affaires israéliens et émiratis s’étaient réunis mercredi à Dubaï, discutant des futures opportunités d’investissement, sans avoir évoqué l’offensive de Gaza».

Le journal signala que «les discussions s’étaient centrées sur les affaires commerciales, principalement liées au tourisme, la création d’emplois, l’échange des techniques, la diversité des économies, et les problèmes de la pénurie de l’eau».

Il indiqua que l’ambassadeur israélien à Abu Dhabi, Eitan Na’eh, signala : «Ce qui se passe actuellement ne s’est jamais produit auparavant, si on m’avait demandé un an avant, je n’aurais jamais estimé que nous parlerions ici à Dubaï de toutes cà».

De sa part, Tarek ben Hindi, le directeur général du Bureau pour les investissements (responsable d’attirer les investissements étrangers vers Abu Dhabi et chargé de diversifier son secteur privé), signala aux participants que «son pays était disposé à aider les compagnies israéliennes, pour que ces dernières ouvrent des bureaux aux EAU (Emirats arabes unis)».

«Nous voulons que le peuple israélien, et tous les peuples du monde, se joignent à nous, pour collaborer ensemble et apprendre pour construire une forte relation», avait-il dit.

Trois jours avant cela, le ministre israélien des Finances indiqua que «Tel Aviv avait signé un nouvel accord économique avec les EAU», expliquant «qu’il s’agissait d’une convention sur les taxes, conclue dans le but d’activer l’évolution des affaires entre les deux pays, après la normalisation de leurs relations».

Il est à noter que depuis la signature de l’accord de la normalisation, des compagnies israéliennes et émiraties ont conclu près de 25 accords de collaboration, dans plus de 15 différents domaines, pour encourager les échanges entre les deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos