jeudi, janvier 28, 2021

Des Libyens portent plainte Contre Les EAU et Haftar à Washington

Des familles libyennes, dont les proches ont été tués ou blessés, ont déposé une plainte contre le général à la retraite, Khalifa Haftar, et les Émirats arabes unis (ÉAU) pour crimes de guerre et violations des droits de l’Homme devant le tribunal de district de Washington.

Dans un communiqué rendu public, mardi, au nom de six familles libyenne, le cabinet d’avocats « Transnational Business Attorneys Group » a fait savoir que les plaignants mettent en évidence les graves violations des droits de l’Homme, les meurtres et les actes de torture.

En effet, ces familles libyennes exigent une compensation financière d’un milliard de dollars américains car, selon elles, “Haftar, avec le soutien des ÉAU, a violé la quatrième Convention de Genève, la Charte des Nations unies, la Déclaration universelle des droits de l’Homme et la Constitution des États-Unis en participant à des crimes de guerre”.

Il est à noter que les troupes de Haftar continuent de violer l’armistice, conclu lors de la conférence de Berlin, tenue le 19 janvier, avec la participation de 12 pays et de 4 organisations régionales et internationales.

Alors que la Communauté internationale appelle à respecter le cessez-le-feu et à opter pour un processus politique afin de résoudre le conflit, les forces de Haftar poursuivent, depuis le 4 avril, leur offensive pour contrôler la capitale Tripoli.

SourceAgences

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos