vendredi, décembre 4, 2020

Des mercenaires du Darfour en Libye et au Yémen, recrutés par Hemiti au profit des Émirats arabe unis

Courrier arabe

Le site d’informations «al-Jazeera.net» a pu obtenir des documents et des informations, dévoilant que les Émirats arabe unis (EAU) transportaient des centaines de mercenaires recrutés au «Darfour» et dans certains pays africains, par Mohamed Hamdane Dagalo alias «Hemiti», le vice-président du Conseil militaire transitionnel soudanais (CMT), vers la Libye et le Yémen.

Le site a obtenu comme documents, deux lettres envoyées par l’ambassade des EAU à Khartoum aux autorités soudanaises, l’une d’elles signale que les EAU avaient demandé une autorisation diplomatique pour l’atterrissage de deux avions militaires émiratis dans l’aéroport d’«al-Janina» qui se trouve à l’ouest du pays.

La lettre notait que les avions étaient chargés de transporter des passagers, qu’elle avait nommés «forces soudanaises», proclamant un mois pour accomplir la mission, qui commença le 1 juin dernier.

Et dans une autre lettre, l’ambassade d’Abu-Dhabi a aussi demandé la permission pour que deux avions des forces aériennes émiraties atterrissent à l’aéroport de Khartoum pour transporter des passagers et des cargaisons, de Khartoum vers «Kharouba» en Libye.

L’ambassade avait demandé 24 heures pour accomplir la mission à compter du 24 mai dernier, notant que le départ du vol était d’Abu-Dhabi, passant par Khartoum, vers Kharouba, puis au Caire, avant de revenir à Abu-Dhabi.

Le recrutement émirati

Par ailleurs, des sources propres à al-Jazeera ont révélé que durant ces derniers jours, Hemiti avait mis en place une unité spéciale des Forces de soutien rapide (RSF), recrutant plus de 450 personnes au Darfour, au profit de l’armée émiratie, ajoutant qu’ils étaient sélectionnés selon des critères bien précis et qu’ils devaient avoir une couleur de peau claire et une bonne connaissance de l’arabe.

Les sources ont aussi raconté que plus de 3 milles recrutés étaient rassemblés au Soudan, puis envoyés de l’aéroport d’al-Jeninah à travers des avions spéciaux, pour suivre des entraînements militaires avec la société américaine «Black water» à Djibouti, signalant qu’Abu-Dhabi envisage de les naturaliser pour les recruter dans les rangs de l’armée des EAU, en vue de les exploiter lors des missions en dehors du pays, comme au Yémen.

Au final, al-Jazeera mentionne, selon les mêmes sources, que Hemiti avait rapporté les propos du conseiller des affaires africaines an Arabie saoudite, déclarant que les EAU mettaient en œuvre un plan visant à développer les capacités de l’armée émiratie, et à augmenter son nombre, soulignant que les EAU avaient réservé une somme colossale pour faire face au demandes militaires régionales actuelles.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...