lundi, décembre 6, 2021

Doha s’engage au soutien de la stabilité et des attentes du peuple libyen, affirme un responsable qatari

Courrier arabe

Le secrétaire d’Etat au ministère des Affaires étrangères, Sultan bin Qaad al-Merikhi, a affirmé que «le Qatar soutenait tous les plans qui visent à répondre aux attentes du peuple et la stabilité de la Libye», appelant la communauté internationale «à soutenir l’organisation des élections dans les délais».

Al-Merikhi était en tête du comité parti à Tripoli, pour représenter le Qatar, à la conférence organisée là-bas, pour le soutien de la stabilité de la Libye.

Il avait indiqué que «son pays travaillait à collaborer, dans diverses domaines, avec l’autorité exécutive libyenne», et signala que «les deux parties avaient formé une équipe pour gérer les dossiers».

Les efforts ont payés

«Après des années de crise, la situation libyenne a été rythmée, l’an dernier, par des évolutions encourageantes, bien que portant sur un optimisme méfiant…Mais sans l’ombre d’un doute, ces évolutions positives sont le fruits des efforts que les Libyens ont fournis, avec le soutien de la communauté internationale», avait-il déclaré, lors du discours qu’il avait prononcé.

Il avait ajouté : «Les efforts ont commencé par l’installation du cessez-le-feu, puis la mise en place de la feuille de route, ensuite, par l’élection des représentants de l’autorité exécutive, qui a permis la formation du gouvernement de l’autorité exécutive, avant de passer vers l’unification des institutions étatiques à la préparation  des élections», tout en saluant l’engagement des Libyens.

Il continua : «Conserver ce progrès oblige les parties libyennes à avancer avec prudence pour installer la stabilité, au niveau sécuritaire, politique et économique, et les obligent à prôner l’intérêt de la nation, et à installer une réconciliation nationale».

Le soutien de la communauté nationale est indispensable

Il avait signalé qu’«il était important que la communauté internationale intervienne pour soutenir l’autorité exécutive, afin que cette dernière puisse poursuivre son travail et conclure l’unification des institutions étatiques, organiser des élections transparentes dans les délais, et offrir les services fondamentaux, comme le développement économique et sociale au peuple libyen».

«Le gouvernement libyen est accablé par de lourdes charges, spécialement à l’ombre des défis économiques et financiers, et malgré cela il fait de son mieux», avait-il ajouté, en saluant le soutien offert par les Nations unies aux autorités libyennes à ce sujet.

Il est à rappeler que Tripoli avait organisé une conférence, pour soutenir la stabilité de la Libye, invitant plus de 31 ministres des Affaires étrangères de différents pays, pour discuter l’évolution du pays au plan politique et économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos