mardi, août 9, 2022

En visite surprise en Tunisie, Erdogan appelle le Qatar et l’Algérie pour résoudre la crise libyenne

Courrier arabe

Le président turc «Recep Tayyip Erdogan» a effectué aujourd’hui, mercredi 25 décembre, une visite en Tunisie, où il s’est entretenu avec son homologue «Kaïs Saïed», appelant la Tunisie, le Qatar et l’Algérie, à participer à la conférence prévue à Berlin, pour résoudre la crise libyenne, au moment où des informations affirment que des troupes turques seront bientôt déployées au sol libyen.

La visite surprise du président «Erdogan» se présente après une réunion, tenue lundi, par le président tunisien et les représentants du «Haut Conseil libyen des tribus et des villes», au palais présidentiel de Carthage, à Tunis.

À ce sujet, la présidence tunisienne déclara, lors d’un communiqué, diffusé après la rencontre, que le Haut Conseil libyen avait demandé au président «Saïed» d’intervenir, pour conserver l’union du pays, et mettre fin aux massacres sanglants.

Elle expliqua que ««Saïed» fut choisi, car il avait pris part avec le peuple libyen, et était disposé à résoudre pacifiquement la crise libyenne, loin des ingérences étrangères».

Erdogan appel le Qatar et l’Algérie à rejoindre la Tunisie

Et c’est aujourd’hui, lors d’une conférence de presse, tenue par les deux présidents, qu’«Erdogan» déclara: «Nous voulons résoudre les problèmes, auxquels est confronté le peuple libyen, à travers un dialogue libyo-libyen».

Il signala également: «La Tunisie, l’Algérie et le Qatar devront participer au projet de Berlin, pour trouver solution au conflit libyen», et insista sur le poids de ses trois pays dans la région.

Il ajouta: «Je suis confiant que la Tunisie apportera des contributions constructives, pour rétablir la stabilité en Libye», en indiquant avoir discuté avec son homologue «Saïd» les possibilités d’une collaboration pour garantir un cessez-le-feu en Libye et rappeler les différentes parties aux tables de dialogue.

La Turquie se prépare à envoyer des troupes en Libye

Dans un contexte similaire, le porte-parole de la présidence turque, «Ibrahim Kalen», avait noté mardi, que «le parlement turque travaillait sur un projet de loi, permettant aux troupes turques de se déployer sur les terres libyennes».

Il signala: «La communauté internationale devra envoyer une lettre très claire, au général à la retraite «Khalifa Haftar» car s’il ne suspend pas ses attaques, la Libye se trouvera bientôt au milieux d’une guerre civile sanglante».

Rappelons que le 27 novembre dernier, le président turc avait signé avec le président du Gouvernement d’union nationale «Fayez al-Sarraj», un accord de collaboration militaire et sécuritaire, permettant ainsi aux Turques d’entrer directement en Libye.

Dernières infos

Joe Biden et Ismael Haniyeh remercient l’émir du Qatar pour avoir ramené le calme à Gaza

Le président américain, Joe Biden, et le chef du...

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Offensive contre Gaza : L’Algérie et la Tunisie dénoncent et l’Égypte veut contenir la situation  

L’offensive israélienne, lancée vendredi 5 août 2022, contre la bande de Gaza a été fortement dénoncée par plusieurs pays du monde. Nombreux ont exigé la...

Tunisie : arrestation de l’ancien député Rached Khiari

Un avocat tunisien a signalé, mercredi, que «les autorités de son pays ont interpellé l’ancien député Rached Khiari». Ce dernier était recherché par la...

Tunisie: la centrale syndicale menace de faire grève dans le secteur public

L'Union générale tunisienne du travail (Ugtt – centrale syndicale) a menacé, jeudi, par la voix de son secrétaire général, Noureddine Taboubi, de recourir à...

Tunisie / ISIE : « Les résultats du référendum sont valides et incontestables »

Le président de l'Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) en Tunisie a affirmé, mardi, que les résultats du référendum sur la Constitution sont...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here