jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Équateur : Au moins 43 morts dans une émeute de prisonniers

L’ancien Premier ministre français François Fillon a été condamné lundi à 4 ans de prison, dont 1 an ferme, 375 mille euros d’amende et 10 ans d’inéligibilité par la Cour d’appel de Paris dans l’affaire des emplois fictifs de son épouse, selon une information rapportée par les médias locaux.

Pénélope Fillon est pour sa part condamnée à 2 ans de prison avec sursis.

Les peines infligées à l’ancien chef du gouvernement français en appel sont donc inférieures à celles prononcées en juin 2020 par le tribunal d’instance de Paris qui l’avait condamné à 5 ans de prison dont 2 ferme.

François Fillon a été reconnu à nouveau coupable de détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux.

Durant son procès en appel, intervenu en novembre dernier, le couple s’était largement défendu des accusations portées à son encontre.

« Quand j’ai été nommé député, la moitié des députés embauchaient leur conjoint et c’est dans ce contexte que mon épouse a participé à mon action politique », avait-il expliqué face à la Cour.

François Fillon faisait état « de regrets pour le débat démocratique » et pour son épouse dont il estime qu’elle est « marquée à vie par cette affaire » et que « rien ne pourra effacer la violence qu’elle a subie ».

Il assurait devant la justice que ce qui le « blesse le plus » réside dans le fait que « 40 ans de vie politique, 40 ans au service d’une ville, d’une région, d’un pays, 40 ans d’engagement » ont été « effacés par un article d’un journal satirique et une enquête à charge ».

Pour rappel, en 2017, le Canard Enchainé avait révélé que Pénélope Fillon avait été embauchée comme assistante parlementaire durant la carrière politique de son époux comme député sans que jamais aucunes traces de ce travail, ni de sa présence à l’Assemblée nationale, ne viennent confirmer qu’elle y travaillait vraiment.

Les deux enfants du couple ont eux aussi bénéficié de ce type de contrat de travail.

En pleine campagne pour l’élection présidentielle, François Fillon avait vu ses ambitions politiques voler en éclat face au tollé provoqué.

Cette affaire a sans aucun doute eu un impact direct sur l’issue du scrutin présidentiel alors qu’il était donné favori par l’essentiel des sondages.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos