samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

États-Unis : Les policiers blancs utilisent deux fois plus souvent leurs armes que les noirs

Les policiers américains blancs utilisent davantage leur arme que leurs collègues noirs, et encore davantage dans les quartiers à majorité noire. C’est le constat d’une étude menée par les économistes Mark Hoekstra et CarlyWill Sloan de l’université A&M, au Texas, publiée sur le site du Bureau national de la recherche économique.

Cette étude conforte le sentiment souvent exprimé par les minorités aux Etats-Unis. Selon ses conclusions, quand ils sont appelés pour des interventions d’urgence, les agents blancs utilisent en moyenne deux fois plus souvent « la force des armes que les agents noirs ».

S’ils font usage de leur arme de manière comparable « dans les quartiers blancs et mixtes, les agents blancs sont cinq fois plus susceptibles d’utiliser leur arme dans des quartiers à majorité noire », soulignent les auteurs.

24 % des Afro-Américains n’ont « aucune confiance » dans la police locale

Pour parvenir à ces chiffres, les chercheurs ont épluché plus de deux millions d’appels passés au numéro d’urgence 911 dans deux grandes villes américaines – non citées – qui dépêchent les agents au hasard.

L’échantillon n’est donc pas forcément représentatif de tout le pays mais est suffisamment large pour « démontrer que la question raciale compte à un moment où la police, et les agents blancs en particulier, savent qu’ils sont observés de près par les médias et la population », écrivent-ils, en rappelant que 24 % des Afro-Américains n’ont « aucune confiance » dans la police locale.

Les morts de Noirs abattus par des policiers blancs provoquent régulièrement l’émoi aux Etats-Unis, où elles ont donné naissance au mouvement Black Lives Matter (La vie des Noirs compte).

SourceLe Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos