vendredi, décembre 4, 2020

États-Unis: Un tireur fait 12 morts dans une station balnéaire en Virginie

Un employé des services municipaux d’une station balnéaire de la côte est américaine a ouvert le feu vendredi 31 mai dans un bâtiment de la ville, faisant 12 morts avant d’être lui-même abattu par la police. Il a été identifié ce samedi.

Cette énième tragédie, dans un pays marqué par la violence des armes à feu, s’est produite à Virginia Beach, une ville de 450 000 habitants située à environ 300 kilomètres au sud de la capitale fédérale, Washington. « Nous avons maintenant 12 » victimes décédées, a déclaré lors d’une conférence de presse le chef de la police de Virginia Beach, James Cervera. Il s’agit de sept hommes et cinq femmes, dont 11 travaillaient pour les services municipaux.

Le bilan, auparavant de 11 morts, a été revu à la hausse après le décès d’une victime qui « a succombé à ses blessures sur le chemin de l’hôpital ». Quatre autres personnes blessées sont soignées dans les hôpitaux de la région et d’autres auraient pu s’y rendre par leurs propres moyens, a précisé le responsable policier. Les motivations du tueur n’ont pas été dévoilées, l’enquête est en cours.

Le tireur abattu

Les autorités américaines ont identifié samedi l’auteur de la fusillade. Il s’agit de DeWayne Craddock, employé municipal depuis une quinzaine d’années. L’homme d’une quarantaine d’années était lourdement armé et d’autres armes ont été retrouvées à son domicile.

Il était peu après 16h00 vendredi (20h00 TU) quand le suspect, « un employé de longue date », est entré dans le bâtiment et a commencé « immédiatement à tirer à l’aveugle sur toutes les victimes », a raconté James Cervera.

Repérant l’étage du bâtiment où se trouvait le tireur par le bruit du sifflement des balles, les policiers sont intervenus. « C’était un long échange de coups de feu entre ces quatre policiers et le suspect. » Touché, le tireur a succombé à ses blessures. James Cervera a précisé qu’un policier avait été « sauvé » par son gilet pare-balles. Sur place, les policiers ont retrouvé un pistolet avec de nombreux chargeurs vidés.

« C’est le jour le plus catastrophique de l’histoire de Virginia Beach », a déclaré le maire de cette station balnéaire. La tuerie de masse la plus meurtrière dans cet État plutôt conservateur remonte à 2007 où 32 personnes avait perdu la vie dans la tuerie de l’université Virgnia Tech, rapporte notre correspondant à San Francisco, Éric de Salves. Depuis le début de l’année les États-Unis ont déjà connu plus de 150 fusillades de plus de quatre victimes tuées ou blessés. Selon le décompte de l’ONG Gun Violence Archive. Au total en 2019, près de 6 000 personnes ont été tuées par armes à feu aux États-Unis.

SourceRFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...