vendredi, mars 5, 2021

Forum du dialogue inter-libyen : Consensus sur la tenue des élections en décembre 2021

Un député libyen a annoncé, vendredi, que les participants au forum du dialogue inter-libyen à Tunis, ont convenu de la tenue d’élections parlementaires le 24 décembre 2021.

Le correspondant de l’agence Anadolu a rapporté, d’après le député libyen qui a requis l’anonymat, que « la représentante spéciale et Cheffe par intérim de la Mission d’appui de l’ONU en Libye, Stéphanie williams, avait annoncé, vendredi, que le 24 décembre 2021 sera la date du scrutin parlementaire ».

Le député libyen n’a pas apporté d’autres détails, et ni l’envoyée onusienne ni les autres parties participant au dialogue n’ont communiqué sur la date des élections.

Stéphanie Williams avait déclaré, mercredi, dans une conférence de presse, qu’une feuille de route sera finalisée pour atteindre les élections législatives et présidentielles en Libye dans une période ne dépassant pas 18 mois.

Plus tôt dans la journée du vendredi, les pourparlers du forum du dialogue direct inter-libyen, ont débuté pour la cinquième journée consécutive, a confirmé une source bien informée de la Mission d’appui de l’ONU en Libye, sous couvert d’anonymat.

Selon la même source, la séance a discuté « la poursuite de la coordination et du consensus entre les membres du forum pour discuter la forme consensuelle globale concernant la répartition géographique des postes, qui a été le centre du débat, jeudi, ainsi que la liste des noms des candidats présentés pour la présidence et pour le gouvernement ».

Le forum réunit 75 représentants libyens à savoir des députés, des membres du Haut Conseil d’Etat et des représentants des trois districts (Tripoli, Cyrénaïque et Fezzan).

Les pourparlers du forum du dialogue direct inter-libyen, avait débuté, lundi, à Tunis.

Les Libyens, préoccupés, attendent impatiemment les noms de la nouvelle direction politique à l’issue du forum de Tunis, après la percée enregistrée sur la voie de la résolution de la crise sur les deux plans économique et militaire.

Depuis des années, le pays riche en réserves pétrolière est en proie à un conflit armé opposant le gouvernement légitime libyen reconnu par l’ONU et les milices du général putschiste Khalifa Haftar, soutenus par plusieurs pays arabes et occidentaux, ce qui a entrainé des morts et des blessés parmi la population civile ainsi que d’importants dégâts matériels.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos