jeudi, mars 4, 2021

France : 445 morts et 4240 nouveaux cas infectés par le coronavirus en 24 heures

La France a enregistré 445 décès et 4 240 nouvelles contaminations au coronavirus, ces dernières 24 heures, a annoncé lundi soir Santé Publique France dans son bilan journalier publié en ligne.

Confronté à une recrudescence alarmante du nombre de cas de contamination et de décès, le gouvernement étudie de nouvelles mesures restrictives qui pourraient entrer en vigueur dans les prochains jours.

Le pays recense désormais 26 924 patients hospitalisés dont 3 041 se trouvent en réanimation, dans un état grave, a par ailleurs précisé Santé Publique France.

Les données hospitalières, qui sont scrutées quotidiennement, enregistrent une tendance à la hausse depuis une semaine et rejoignent le même niveau qu’en novembre dernier, au moment du deuxième confinement.

Les français restent par ailleurs soumis à un couvre-feu élargi à 18 heures au lieu de 20 heures, en attendant un éventuel nouveau coup de vis.

Le bilan provisoire de l’épidémie dans l’hexagone passe ce lundi à 73 494 morts dont 51 518 ont succombé au virus à l’hôpital.

Santé Publique France fait toujours état de 1 921 foyers épidémiques toujours en cours d’investigation et une centaine de départements en vulnérabilité élevée (le dernier décompte date du 5 janvier dernier).

Au total, 3 057 857 personnes ont été contaminées dans le pays, et le taux de positivité se maintient à 7,2%.

La vaccination est désormais ouverte à tous les publics de plus de 75 ans et les autorités sanitaires espéraient l’ouvrir à davantage de publics dans les prochaines semaines, mais des retards de livraison se font ressentir et l’objectif ne pourra pas être atteint aussi rapidement que prévu.

Le président Emmanuel Macron a annoncé jeudi soir l’obligation pour tous les voyageurs en provenance de pays étrangers, y compris au sein de l’Union Européenne, de fournir un test PCR négatif pour venir en France.

Les autorités étudient le scénario d’un nouveau confinement qui pourrait entrer en vigueur dans les prochains jours, pour tenter de mettre un coup d’arrêt à la propagation du virus et de ses variants britanniques et sud-africains sur le sol national.

« Des décisions seront prises cette semaine » face aux « indicateurs inquiétants », a déjà annoncé ce lundi matin le Premier ministre français, Jean Castex.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos