mercredi, août 4, 2021

Fuite de documents sur les réseaux sociaux : le ministère tunisien de l’Intérieur enquête

Le ministère tunisien de l’Intérieur a annoncé ce jeudi une enquête sur la « fuite délibérée » de ses documents sur les réseaux sociaux.

Dans un communiqué, le ministère a indiqué qu’à la suite de la « fuite délibérée » de documents concernant ses activités, sur les réseaux sociaux, une enquête a été ouverte sur l’incident pour identifier le ou les responsables.

Et d’ajouter qu’à la lumière des résultats de l’enquête, les mesures nécessaires seront prises à l’encontre de tous ceux dont l’implication sera prouvée dans cette infraction.

Cette affaire fait suite à la décision du chef du gouvernement, Hichem Mechichi de limoger le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine. Des documents ont, en effet, été divulgués sur les réseaux sociaux, concernant notamment des décisions de nomination et de licenciement émises par le ministre limogé.

Mechichi avait relevé le ministre Charfeddine de ses fonctions, sans en mentionner les motifs, selon un communiqué du Premier ministre.

Il s’agit du troisième limogeage au sein du gouvernement Mechichi depuis sa formation en septembre 2020, et ce, après le récent licenciement des ministres de la Culture et de l’Environnement.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos