dimanche, mai 16, 2021

Gambie: 3 morts et des arrestations lors d’une manifestation

Trois morts ont été enregistrés dimanche lors d’une manifestation du mouvement « Three years jotna » (les trois ans sont arrivées à termes, dans un mélange anglais et wolof) qui exige le départ sans délai du président Adama Barrow.

Les incidents ont éclaté lorsque des manifestants, en partance de West Field (9 km de Banjul), ont décidé de se rendre à l’Alliance française à Banjul. Les forces de l’ordre s’y sont opposées de manière énergique.

Le directeur de l’hôpital de Serrekunda, Kebba Manneh, cité par plusieurs médias locaux et étrangers, a confirmé les « trois morts » sans pour autant préciser la cause.

Des arrestations, dont celle du leader de « Three years jotna », Abdou Njie, et de journalistes comme le directeur de la radio locale « King Fm », Gibril Jallow, et le directeur de « Home Digital Fm », Modou Bojang, ont été rapportées par les mêmes sources, évoquant aussi plus d’une vingtaine de blessés.

« Three years jotna » a entamé le 16 décembre des manifestations dans la rue pour exiger le départ du président Adama Barrow tel qu’il l’avait promis.

Candidat unique de l’opposition, Adama Barrow, membre du parti démocratique unifié de l’opposant historique Ousseynou Darboe s’était engagé, en cas de victoire, à faire trois ans au pouvoir, bien qu’élu pour cinq ans.

Installé officiellement le 19 janvier 2017 suite à sa victoire à la présidentielle du 1er décembre 2016 face à Yahya Jammeh qui avait refusé le verdict des urnes, Barrow a décidé de poursuivre le mandat jusqu’à terme.

Il envisage même de créer son propre parti pour briguer un 2ème mandat.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos