jeudi, janvier 28, 2021

Gaza: 8 morts dans une tentative de neutralisation d’un cadre du Jihad islamique

Un raid aérien israélien a tué, à l’aube de jeudi, huit membres d’une même famille, dont cinq enfants et deux femmes, dans la ville de Deir el-Balah au centre de la Bande Gaza.

Il s’agit, d’après des témoins oculaires, d’une habitation de fortune fabriquée de plaques métalliques et de couvertures en nylon.

L’armée israélienne a reconnu sa responsabilité dans ce raid, prétextant une tentative de neutralisation d’un cadre du Jihad islamique palestinien.

Le porte-parole de l’armée israélienne, Avichay Adraee, a déclaré sur Facebook : « le dénommé Abu Malhus (Saouarka), cadre du Jihad islamique palestinien et commandant de l’unité de tir de missiles dans le régiment d’al-Wosta, a été tué, la nuit dernière dans un raid contre Deir el-Balah. »

Au total huit membres de la famille Saouarka ont été tués et douze autres blessés. Ils ont été transportés à l’hôpital al-Aqsa.

Plusieurs enfants blessés ont également été pris en charge. La correspondante de l’Agence Anadolu dans la Bande de Gaza a indiqué, en ce sens, que parmi les enfants blessés figurent des nourrissons qui n’ont pas dépassé l’âge d’un an.

Ces huit victimes de la même famille portent le bilan général de la récente escalade des violences dans la Bande de Gaza à 34 martyrs, dont huit enfants et trois femmes. Un bilan qui fait également état de 111 blessés.

Un calme prudent est actuellement observé dans les différentes régions de la Bande de Gaza après plus de deux jours d’hostilités lancées par l’armée israélienne.

Plusieurs raids aériens ont été menés contre des positions multiples dans la Bande.

Un calme qui intervient en réaction à l’annonce du mouvement du Jihad islamique palestinien concernant un accord sur le cessez-le-feu avec Israël avec une médiation égyptienne.

Le porte-parole du Jihad islamique, Musab al-Breim, a affirmé, en ce sens, dans une déclaration exclusive à l’Agence Anadolu : « Un accord sur le cessez-le-feu dans la Bande de Gaza a été trouvé, il est entré en vigueur 5h00 (heure locale à Gaza, 3h00 GMT).

Al-Breim a assuré que cet accord concorde avec les conditions imposées par la résistance palestinienne représentée par le mouvement du Jihad islamique.

Le secrétaire général du mouvement, Zied Nakhala, a déclaré : « Nos conditions pour le cessez-le-feu s’articulent autour de la fin des assassinats et de la répression des Grandes marches du Retour hebdomadaires à proximité des frontières de la Bande de Gaza et de l’engagement d’Israël à respecter les accords mettant fin au blocus sur la Bande de Gaza conclus avec une médiation, onusienne, qatarie et égyptienne ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos