samedi, août 13, 2022

Human Rights Watch félicite les réformes introduites sur le code du travail au Qatar

Courrier Arabe

L’organisation humanitaire, Human Rights Watch (HRW), a félicité les réformes introduites sur le code du travail au Qatar, ainsi que les mesures entreprises par le gouvernement qatari, signalant que «cette initiative protégeait les droits des travailleurs notamment les résidents étrangers».

HRW déclara, lors d’un communiqué publié sur son site officiel, que « les réformes introduites par le gouvernement qatari sur le code du travail, le 8 septembre dernier, permettront aux travailleurs étrangers de changer de métiers sans avoir besoin de l’autorisation de leurs employeurs, et inciteront à l’augmentation des salaires de tous les employés, sans tenir compte de leurs nationalités».

Elle signala que «Doha était le premier des pays du Golfe à permettre à ses employés et à ses agents étrangers de changer d’emploi avant la fin de leurs contrats et sans avoir besoin de l’autorisation de l’employeur», tout en précisant que «le Qatar était le deuxième pays au Golfe, après le Koweït, à mettre en place un système de salaire minimum interprofessionnel garanti, en faveur des travailleurs étrangers».

«Les dernières modifications concernent également les travailleurs étrangers exclus précédemment de la protection judiciaire comme les femmes de ménage et les agents d’entretien», ajouta l’organisation.

L’application des réformes sera surveillée

Par ailleurs, l’adjoint du directeur du bureau du Moyen-Orient à HRW, Michael Page, signala que «ces réformes étaient les plus importantes au Qatar jusque-là», indiquant qu’« elles pouvaient modifier les conditions de travail et de vie des travailleurs étrangers si elles s’appliquaient réellement».

«Bien que ces changements rapprochent Doha de la promesse qu’elle avait donnée, nous devons suivre attentivement à quel point ils seront appliqués sur une étendue fixe», avait-il noté.

Des réformes remarquables

HRW a félicité les réformes introduites sur la loi qatarie de 2015, qui organisent l’entrée et la sortie des étrangers et leur séjour, et qui ont supprimé les textes qui imposaient précédemment à l’employé de présenter l’autorisation de l’employeur pour pouvoir changer de travail (Kafala).

Les nouvelles réformes dont il est question autorisent les travailleurs à mettre fin à leurs contrats s’ils le souhaitent, durant la période de stage ou après, à condition d’en informer l’employeur par écrit durant la période délimitée par la loi.

HRW avait précédemment évoqué les réformes introduites par le Qatar sur les lois qui régissent le marché du travail étranger, et qui avaient, à l’époque, accordé aux employeurs étrangers le droit de quitter le pays sans avoir besoin de l’autorisation de leurs employeurs.

Dernières infos

Arabie saoudite : un homme recherché se fait exploser, blessant 4 personnes à Jeddah

Les autorités saoudiennes ont annoncé, ce vendredi, qu'un homme...

Onze morts en Gambie dans les pires inondations depuis 50 ans

La Gambie a subi les pires inondations "en près...

322 personnes tuées et 163 mille déplacées au Soudan, selon les Nations unies

L'organisation des Nations unies (ONU) a déclaré lundi que...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

L’ONU appelle à une enquête « immédiate et impartiale » sur la meurtre de civils et d’enfants à Gaza

Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a appelé, jeudi, à l'ouverture d'enquêtes "immédiates, indépendantes, impartiales, approfondies et transparentes" sur les derniers...

Israël remet le corps d’une détenue palestinienne aux autorités

Israël a libéré, jeudi, le corps de la détenue palestinienne Saadia Farjallah, âgée de 68 ans, décédée dans l'une de ses prisons, au mois...

Israël s’inquiète du satellite « russo-iranien »

Des responsables israéliens ont exprimé leur inquiétude au sujet du lancement d'un satellite par la Russie et l'Iran. Le journal "Jerusalem Post", a rapporté sur...

L’armée israélienne annonce la liquidation de l’activiste Ibrahim al-Nabulsi en Cisjordanie

L'armée israélienne a tué 3 Palestiniens, ce mardi, parmi lesquels le militant recherché Ibrahim al-Nabulsi, et ce, dans le cadre d’une incursion dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here