samedi, juin 12, 2021

Irak: 15 blessés dans une explosion près d’un sanctuaire chiite au nord de Bagdad

Au moins 15 personnes ont été blessées, dont certaines grièvement, dans une explosion survenue jeudi près d’un sanctuaire fréquenté par des visiteurs chiites dans le quartier de Kadhimiya, au nord de la capitale irakienne, Bagdad, selon une source sécuritaire.

Un capitaine de police a déclaré à l’Agence Anadolu que l’explosion s’est produite près de la principale  » porte de Mourad  » du sanctuaire de l’imam Moussa al-Kadhim dans le quartier de Kadhimiya, faisant 15 blessés dans un bilan préliminaire, ainsi que des dégâts matériels.

La source, qui a requis l’anonymat car elle n’est pas autorisée à s’exprimer aux médias, a expliqué que les ambulances ont transféré les blessés vers un hôpital à proximité, soulignant que certains d’entre se trouvent dans un état grave.

Il a fait savoir que « l’explosion s’est produite au moment où des centaines de visiteurs chiites étaient présents à proximité du sanctuaire », affirmant que « les forces de sécurité mènent une enquête pour déterminer les motifs de l’incident ».

La zone entourant le sanctuaire de l’imam Moussa al-Kadhim a été bouclée par les forces de sécurité, et toute entrée dans la zone n’est autorisée qu’après une fouille approfondie, qu’il s’agisse d’hommes, de femmes ou d’enfants.

Aucun commentaire officiel n’a été émis par les autorités irakiennes au sujet de l’explosion, et aucune partie n’a revendiqué sa responsabilité, jusqu’à 19h00 (GMT).
Les autorités irakiennes imposent des mesures de sécurité strictes à proximité des lieux saints chiites et sunnites, qui ces dernières années, étaient le théâtre d’attentats-suicides, où des centaines de personnes sont mortes et blessées.

Les autorités irakiennes accusent souvent l’organisation terroriste Daech d’être l’instigatrice de ces attaques.

L’Irak a annoncé en 2017 sa victoire sur Daech, en recouvrant la totalité du territoire que le groupe terroriste occupait, dont la superficie remonte à plus du tiers du territoire irakien.

Le groupe terroriste possède, toutefois, des cellules dormantes dans de vastes zones irakiennes et continue de mener des attaques sporadiques.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos